actu_13917_vignette_alaune

Red Bull franchit le mur du son

Felix Baumgartner s’apprête à faire le saut de sa vie : franchir le mur du son en chute libre depuis la stratosphère pour Red Bull, la petite marque qui donne décidemment des ailes.



Un avant goût de l'exploit? Cliquez sur l'image ci-dessus.


Felix Baumgartner
vient de terminer en Californie une série de sauts d’essai à haute altitude qui marquent la conclusion de la phase de développement de son projet « Red Bull Stratos » initié en 2005. Le sportif autrichien de l’extrême va revêtir sa combinaison spatiale et sauter depuis la frontière de l’espace afin de tenter de franchir le mur du son et d’inscrire à son actif quelques records mondiaux.

 

Un évènement qui devrait avoir lieu vers le 18 août prochain, date propice d’un point de vue météorologique au lancement de l’immense ballon d’hélium (sa hauteur correspond à celle d’un bâtiment de 55 étages) qui conduira Felix Baumgartner et sa capsule spatiale à l’altitude du saut au terme de 3 heures de vol. Red Bull Stratos tentera de faire tomber quatre records d’un seul coup en réalisant l’ascension en ballon habité la plus élevée (36 567 mètres), le vol en chute libre le plus haut, la chute libre la plus longue (environ 5 minutes et 30 secondes) et en devenant le premier être humain à franchir le mur.

 

 

De grandes avancées ont été réalisées en 2007 sous la direction technique d’Art Thomson qui a recruté une équipe composée des meilleurs spécialistes. Le développement de la capsule a débuté en 2007 chez Sage Cheshire Aerospace, Inc. à Lancaster, Californie. En 2008, l’Américain Joe Kittinger, ancien colonel de l’U.S. Air Force et actuel détenteur du record (1960), a rejoint l’équipe Red Bull Stratos en qualité de conseiller et de mentor personnel de Baumgartner. 2009 a vu d’autres réalisations majeures sur la combinaison spatiale, le casque et le parachute. Les possibilités de sites de lancement ont été étudiées et Jon Clark qui a participé à six missions spatiales comme chirurgien d’équipage, a rejoint l’équipe comme directeur médical. Toute l’équipe de la mission s’est livrée à une série de tests et de mise en situation de vol. Sécurité, technique en vol, fiabilité du matériel… Baumgartner a également réalisé plusieurs sauts en parachute à 27 000 pieds depuis un avion. En mars 2012, Baumgartner a réussi un saut d’essai depuis une altitude de 21 818 mètres en atteignant la vitesse de 587 km/h. Enfin, il a réalisé en juin les derniers sauts d’essai afin de peaufiner sa technique de chute libre et de vérifier les réglages de son équipement de communication et de télémétrie.

 

Depuis plus de 20 ans, Felix Baumgartner s’affaire à repousser les limites du parachutisme et du basejump. Grottes, ponts, buildings et gratte-ciels vertigineux, monuments, vols énormes au-dessus des mers et des montagnes, et même le fameux Cristo Retendor de Rio, rien ne lui résiste…

Le projet Red Bull Stratos permet d’aider au développement de systèmes de voyages de tourisme spatial en même temps qu’aider à l’amélioration des systèmes sous-orbitaux alors utilisés par les astronautes et les pilotes. 

 



 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.