Une femme dans une friperie

Happy Cash poursuit son développement sur le marché de la seconde main et crée deux nouvelles enseignes

© Matthew Henry

Happy Cash complète son offre avec le lancement des enseignes Happy Troc, un nouveau concept de points de vente éco-responsable et Happy Fripes, 200 m² dédiés à la mode pour femmes, hommes et enfants. 

Happy Cash est une enseigne spécialisée dans l’achat et la vente de produits d’occasion (informatique, hi-fi, télé, musique, téléphonie, bijouterie, DVD, jeu vidéo, électroménager, etc.) créée en 2002. Après s’être lancé dans la vente en ligne en février 2020, le groupe vendéen ouvre, à quelques mois d’intervalle, deux nouvelles enseignes : Happy Troc et Happy Fripes.

Happy Troc, prolonger la vie des objets sous plusieurs formes

Un an après avoir racheté le réseau Troc.com et ses magasins La Trocante, le groupe Happy Cash a ouvert les portes de son premier Happy Troc fin 2020. Ce nouveau concept de points de vente éco-responsable est une combinaison des savoir-faire d’Happy Cash (achat cash, produits de seconde main, high-tech) et de Troc.com (dépôt-vente). Création de magasins ou migration de magasins Troc.Com / La Trocante vers le concept de Happy Troc, les nouvelles ouvertures devraient se succéder dans les mois et les années à venir. Le groupe indique que d’ici deux à trois ans, tous les magasins Troc.com / La Trocante auront migré vers Happy Troc.

« Notre métier, c’est de prolonger la vie des objets sous plusieurs formes dans une logique d’économie circulaire. Notre nouveau concept a pour objectif d’associer nos savoir-faire en matière d’achat-vente et de dépôt-vente pour proposer une offre élargie de produits d’occasion autour de la vie de la maison » , explique Pascal Lebert, président du groupe Happy Cash.

Avec Happy Troc, le groupe Happy Cash brigue la place d’acteur de référence en termes de consommation éco-responsable. Pour ce faire, il s’appuie sur une vision et une expérience nouvelle de la consommation. Les Happy Troc pourront ainsi proposer un espace restauration à base de produits locaux, pour réduire l’impact écologique lié au transport. Ils proposeront également la location de corners pour que les particuliers puissent exposer leurs biens dans un environnement qui leur est propre. Les enseignes Happy Troc se démarqueront également de ce qui existe sur le marché par des services pratiques exclusifs : prestations de réparation, garantie des produits pouvant atteindre cinq ans et association de dépôt-vente et de vide-maison en un seul lieu.

Happy Fripes, favoriser le shopping de seconde main

Happy Cash complète son offre sur le marché de la seconde main en ouvrant à Lunéville (54) son premier Happy Fripes, sur 200 m², dédié cette fois-ci à la mode pour femmes, hommes et enfants. « Nous vendons du textile depuis toujours, au sein du réseau Happy Cash, mais nous voulons aujourd’hui participer à émanciper cette catégorie avec un concept inédit » , dévoile Pascal Lebert, le PDG du groupe.

Cette ouverture montre que le marché de la mode de seconde main est en plein essor. En effet, les distributeurs multiplient les offres pour capter ce marché de niche qui représenterait plus d’un milliard d’euros en France. Une goutte d’eau certes, au regard du marché de l’habillement qui représente un peu plus de 25 milliards d’euros. Mais, a contrario du neuf, qui est en décroissance continue depuis plus de 10 ans, l’offre seconde main se porte bien avec une croissance de 10% par an selon l’Institut Français de la Mode.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.