Un enfant devant un ordinateur avec un sac sur la tête

Facebook va fournir les adresses IP des cyber-haters à la justice française

© RichVintage via GettyImages

Cédric O, secrétaire d'État chargé du numérique, a annoncé que Facebook fournirait désormais les adresses IP des internautes coupables de haine en ligne.

Souvent accusé de laisser proliférer les messages de haines sur son réseau, Facebook vient de faire un pas en avant pour lutter contre les cyber-haters. Cédric O, le secrétaire d'État chargé du numérique, a indiqué lors d'une interview à Reuters que le réseau social de Mark Zuckerberg avait accepté de fournir les adresses IP des internautes concernés à la justice. Jusqu'à présent, Facebook ne communiquait les noms des cyber-haters que dans le cas d'affaire liées au terrorisme ou à la pédo-pornographie.

La lutte contre les propos haineux, oui. Mais uniquement en France

En revanche, cette bonne nouvelle pour la lutte contre les propos haineux sur le web ne devrait pas être généralisée. Au contraire, elle ne concerne pour l'instant que la France. « Cela veut dire que le processus judiciaire va pouvoir se dérouler normalement. C’est vraiment très important, ils ne vont le faire que pour la France » , précise Cédric O.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.