Comment les marques font face à un monde de plus en plus virtualisé ?

Comment les marques font face à un monde de plus en plus virtualisé ?

© AlexSecret

De plus en plus de particuliers et d'entreprises se fournissent en ligne : meubles, fournitures de bureau, articles informatiques... tout y est. La vente online de manière générale avance à une vitesse fulgurante. Sur le long terme, l'achat en magasin va finir par prendre fin.

Vente en ligne: une hausse constante

Au premier trimestre 2022, en France les ventes et services par internet ont augmenté de 43%, selon une enquête publiée par le Fevad. Le syndicat du e-commerce souligne également que le nombre total de transactions en ligne sur la même période s'élève à 527 millions. 

Si il y a quelques années les gens hésitaient à sauter le pas de l’achat en ligne, cette pratique s'est aujourd’hui largement démocratisée, notamment avec la pandémie mondiale de Covid-19. Acheter sur internet transmet de nos jours une image de confort voir de sécurité,  notamment par rapport au fait d'éviter au maximum tout contact avec de tierces personnes. 

La technologie 3D un pas de plus vers le métaverse

Des entreprises comme Nike dans le secteur de la sneaker, se sont déjà ouvert un chemin. Depuis quelques années, on peut configurer leur design en 3D, à travers leur page web. Ce qui rend la création de leurs articles dans la métaverse beaucoup plus rapide. D’ailleurs la firme spécialisée dans l'habillement sportif a déjà décidé de s’y installer, tout comme sa concurrente Adidas.

L’entreprise de marquage online Enseigne Plus va d’une certaine façon, encore plus loin, celle-ci permet  directement la création Online en 3D. Le document généré permet la création d’une enseigne publicitaire réelle, qui dans un futur pas si lointain pourra orner la devanture d’un magasin dans le metaverse.

 Si la réalité augmentée fait déjà partie du quotidien, et qu’ au moment d'acquérir des meubles, on peut voire grâce à une application dédiée, si le canapé qu’on veut acheter s’adapte bien à son salon, pourquoi pas la réalité virtuelle et le metaverse.

On pourrait se promener dans sa maison ou sa boutique virtuelle, la décorer à sa guise, grâce à des articles sélectionnés depuis une page web dédiée, et voir si  le résultat est satisfaisant, avant de les acheter pour sa maison, son commerce, ou son entreprise dans le monde réel. D'autres entreprises comme Samsung ont elles aussi sauté le pas et se sont installées dans le métaverse. La marque coréenne  a  créé un magasin dans le monde  virtuel Decentraland. Parmi le reste on trouve des grands noms du luxe comme Gucci, Tommy Hilfiger, Louis Vuitton, voire même des banques comme HSBC et JP Morgan.

Des outils encore plus précis et performants pour encore plus de facilité et de confort

Des outils comme les calculateurs de prix permettent de faciliter le processus d'achat et de le rendre beaucoup plus rapide. Un calculateur de prix pour le lettrage 3D basé sur des coordonnées vectorielles peut envoyer instantanément un prix. Il suffirait  dans ce cas là de télécharger le fichier, de choisir le matériau et la taille, et avoir ainsi une visualisation en 3 dimensions.

C’ est ce genre de technologie qui permettra à l'avenir l'immersion des boutiques en ligne dans le métaverse. Celle-ci les aidera à exploiter les avantages de la représentation en 3D des lettres et des logos sur différents matériaux.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.