Média

Comment une agence de relations presse établit de bonnes relations avec les médias ?

Avec Padam RP
© Miray Celebi Kaba

Les RP, c’est un lien d’interaction avec les médias. Les journalistes s’emparent des informations quand ils les jugent intéressantes. L’agence veille, détermine l’angle le plus pertinent et met en relation. Les quatre points essentiels à retenir pour avoir de bonnes relations avec les médias.

1 - L’interdépendance entre agence et media

Nous avons besoin de la presse pour faire écho et faire résonner les sujets de nos clients. Les médias, eux, ont besoin des agences pour étoffer, étayer leurs sujets. Une agence peut être un facilitateur pour les journalistes. Elle doit se positionner « comme un partenaire et faire preuve de la plus grande ouverture possible » souligne Fabienne Péron, éditrice Ouest et Paris Île de France chez Marie Claire Maison. Elle propose du contenu et se charge de tout l’aspect opérationnel pour que le journaliste puisse se concentrer sur son seul métier : l’info.

2 - Une relation inscrite dans la durabilité

Cette relation « win-win » ne profite aux uns comme aux autres que lorsqu’elle est construite sur le long terme. Il est essentiel de connaître les attentes des journalistes, leurs heures de disponibilité, la fréquence avec laquelle nous pouvons les solliciter pour être présent sans harceler la rédaction… Comme disait Confucius, « Pas trop d’isolement, pas trop de relations, le juste milieu, voilà la sagesse » . Construire une relation de confiance avec le journaliste permet de faciliter les prochains échanges et de cibler au mieux les sujets et angles qui pourraient intéresser le journaliste. C’est un gain de temps mutuel.

3 - Une anticipation nécessaire

Les journalistes ont une problématique de temps et de rapidité. « Pour moi la valeur ajoutée d’une agence de Relations Presse, c’est de nous mettre en relation, de manière rapide et efficace avec ses clients. » précise Arnaud Wajdzik, directeur départemental en Loire-Atlantique chez Ouest-France. « Les media n’attendent pas d’une agence qu’elle leur trouve des sujets, mais qu’elle fasse office de soutien et propose des pistes » précise Arnaud Wajdzik. L’agence doit :  

L’idée ici n’est pas de pousser un sujet coûte que coûte auprès d’un journaliste, mais de l’intégrer dans l’actualité qu’il traite. À l’agence de creuser, débroussailler, fouiller pour trouver, dans la nouveauté, la vérité, les bons mots, le bon prisme, pour que client, le journaliste et ses lecteurs, auditeurs, spectateurs, nous tous, soyons satisfaits. Pour l’agence, c’est un véritable travail de veille qui permet d’anticiper et donc d’être très efficace.

4 - La pertinence de l’information

Une agence ne jette pas une ligne dans  l’océan en espérant qu’on morde à l’hameçon, elle mise sur la qualité de la relation et de l’échange et sur la pertinence de ses choix. La relation est donc essentielle,  « à mieux se comprendre, je pense qu’on travaillerait mieux ensemble, c’est ce que j’attends d’une agence RP, une relation sincère. On aurait tous à y gagner avec de l’écoute et de la compréhension » explique Fabienne Péron, éditrice Ouest et Paris Île de France chez Marie Claire Maison. L’agence se doit de proposer de l’information concrète, étayée, enrichie de points de vue experts et qui mette en perspective le monde dans lequel nous vivons.

Pour en savoir plus sur l'agence Padam, cliquez-ici

banniere2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.