17

France : La stratégie bas carbone de l'industrie en chiffres

- 17,5 %, c’est la baisse des émissions de GES en France entre 1995 et 2015. La faute, ou plutôt grâce à la stratégie bas carbone de l'industrie. On vous explique en chiffres.

81 millions

de tonnes éq. CO2 ont été émises en 2017 par l’industrie française. C’est le quatrième secteur le plus émetteur, avec 18 % des émissions, derrière les transports, le résidentiel tertiaire et l’agriculture. 

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire, mars 2020

- 17,5 %

C’est la baisse des émissions de GES en France entre 1995 et 2015. L’industrie est le principal secteur qui a contribué à cette réduction, grâce à de meilleurs procédés, mais aussi à cause de la désindustrialisation.

Source : Stratégie nationale bas carbone, mars 2020

+ 18 %

C’est la hausse de l’empreinte carbone en France, entre 1995 et 2015. Cet indicateur prend en compte les émissions liées aux biens et services importés, contrairement à la notion d’inventaire national.

Source : Deloitte, 2020

2,2 millions 

d’emplois ont été perdus depuis 1980, en conséquence de la désindustrialisation en France.

Source : Les politiques industrielles en France, France Stratégie, novembre 2020

35 milliards

d’euros consacrés à l’industrie, dans le cadre du plan France Relance sur 2020-2022, autour de l’écologie, de la compétitivité, de la souveraineté, et de la cohésion. 1,2 milliard d’euros seront consacrés à la décarbonation des procédés.

Source : France Relance 

53 %

de réduction de la consommation des ressources primaires en 2050, avec l’économie circulaire.

Source : L’économie circulaire : pour une Europe compétitive, Fondation Ellen MacArthur, SUN, McKinsey, 2015.

80 %

de l’impact environnemental des produits sont définis dans la phase de conception.

Source : Étude Pivoter vers l’industrie circulaire, INEC & OPEO, avril 2021 

50 % 

des industriels ne seraient pas en mesure de remplacer des matières critiques en moins d’un an.

Source : Analyse de la vulnérabilité d’approvisionnement en matières premières des entreprises françaises, Mineralinfo, 2019

90 %

des réserves de cuivre pourraient être consommées à horizon 2050. La même menace pèse sur le lithium, le cobalt ou le nickel, métaux nécessaires à la transformation écologique.

Source : Les métaux dans la transition énergétique, IFP Énergies Nouvelles.

Cet article est paru dans le Livre des Tendances 2022 de L'ADN, à commander ici

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.