Maison dans les airs

Withco permet aux PME de devenir propriétaires de leurs locaux commerciaux

© Mikkel William

Cette startup américaine loue à des petites entreprises des biens immobiliers qu’elles ne peuvent acheter sur le moment. Tel un prêt, ce système leur permet de gagner du temps pour rassembler les fonds nécessaires au rachat. 

Pour les PME, le loyer serait la deuxième charge la plus importante après les salariés. Un changement de propriétaire, souvent synonyme de hausse de loyer, peut se révéler fatal au développement d’une petite entreprise. Faute de capitaux, il n'est souvent pas question de racheter les locaux. La startup américaine Withco répond à ce problème. Et elle intéresse puisqu'elle a levé en ce début février 30 millions de dollars auprès de VC traditionnels (Founders Fund, Canaan Partners, Initialized Capital, NFX), mais aussi auprès de célébrités. Venus Williams et Will Smith ont en effet investi dans l'entreprise, rapporte le média Fast Company. Le principe de Withco ? Louer à des petites entreprises des locaux commerciaux sur le principe du « rent-to-own », une sorte de leasing appliqué à l'immobilier commercial. En louant, les PME commencent à se constituer un capital, en vue de racheter à Withco le local loué.

Kevin Song, le fondateur de Withco, s'est inspiré de l'histoire de ses parents, arrivés sur le tarmac de l'aéroport de JFK une valise à la main et le rêve américain en bandoulière. Au bout de quelques années, ils achètent une épicerie à Brooklyn. « Un jour, ils reçoivent un appel de leur nouveau propriétaire qui leur annonce un doublement de loyer ». Quelques semaines plus tard, ils perdent leur commerce.

Un modèle vertueux

Toujours d'après Fast Company, peu de PME deviendraient propriétaires de leurs locaux. La faute à des investisseurs qui squattent le marché. Withco joue donc le rôle de l'investisseur en achetant des locaux commerciaux, mis ensuite à la location auprès des petites entreprises.

La startup s'appuie sur les chiffres et les données des PME pour évaluer au plus près le montant du loyer / prêt. Un mécanisme assez inédit et vertueux. Du reste, prétendre à un bail au démarrage d'une entreprise peut s’avérer tout aussi compliqué. « Admettons que le local commercial est estimé à la somme d'un million de dollars, vous aurez besoin d'un acompte de 100 à 200 000 dollars pour prétendre à un prêt », explique Sinye Tang sur le blog de l'entreprise. Le modèle « rent-to-own » de Withco permet aux PME de se constituer ce capital avant de racheter le bâtiment à un prix convenu à l'avance.

« La seule chose qui sépare la plupart des locataires de la propriété est en fait un acompte », résume Kevin Song dans une interview accordée à TechCrunch. Withco accompagne également les petites entreprises tout au long du cycle de location-vente en tant que consultant financier.

Pour Song, Withco consiste à émanciper les patrons de petites entreprises en leur donnant les moyens de devenir des propriétaires, voire des investisseurs dans l'immobilier commercial pour la première fois.

La société parie ainsi sur le futur de ces PME et travaille exclusivement avec des entreprises dont le but est d’acheter ces locaux et de les utiliser sur le long terme.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.