Un homme avec un masque (Covid). Il n'a pas l'air heureux

Babel imagine une campagne autour de la santé mentale pour Santé publique France

© Christopher Catbagan

Santé publique France et le ministère de chargé de la santé dévoile son dispositif de campagne autour de la santé mentale avec Babel.

La santé mentale des Français en temps de Covid 

Depuis un an, les conditions de vie des Français sont bouleversées par l’épidémie de Covid-19 et l’on constate une dégradation de la santé mentale : 31% des personnes présentent des états anxieux ou dépressifs (Santé publique France, Coviprev, mars 2021) contre 23% en septembre dernier

Face à ces résultats la population semble peu armée : les Français ont un faible niveau de connaissance sur les troubles de santé mentale et conservent des représentations stigmatisantes

Le ministère chargé de la Santé et Santé publique France prennent alors la parole sur la santé mentale avec une nouvelle campagne imaginée par l’agence Babel

« En parler, c’est déjà se soigner »  

Cette campagne vise à favoriser le repérage des principaux symptômes anxieux (irritabilité, sensation de panique) et dépressifs (tristesse, perte d’envie, d’énergie) et informe le public sur la première chose à faire pour aller mieux : en parler. En parler à son entourage ou à un professionnel de santé, c’est déjà se donner la possibilité d’être aidé. Le film rappelle l’existence du numéro vert 0 800 130 000 permettant d’accéder à une écoute et un soutien psychologique et du site psycom.org.

Le film à une vision empathique et sensible qui cherche à dédramatiser les troubles anxieux.

« Pas besoin d’avoir la Covid pour se sentir mal »

Le film met en scène quatre moments de la vie quotidienne, entachés par différents symptômes (perte d’appétit, perte d’envie et d’énergie, problème de sommeil, sensation de suffocation et de panique etc.). Il est est construit sur un parallèle entre les symptômes de la Covid, maintenant connus de tous, et des symptômes relevant de la santé mentale. 

La campagne est diffusée à partir du 20 avril, avec un film en TV et en VOL, DOOH et en digital.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.