jeune bénévole des restos du coeur accueillant un jeune homme

Les Restos du Coeur mettent en avant les nouveaux visages de la précarité

© Restos du coeur

Dans cette nouvelle campagne d’appel aux dons diffusée l’association met en avant certains des visages des personnes qu’elles accueillent, celles et ceux qu’on appelle souvent les nouveaux visages de la précarité.

Lors de leur dernière campagne 2020-2021, les Restos du Coeur ont accueilli plus de 1,2 million de personnes dans leurs lieux d’activités : aide et appui alimentaire mais aussi accompagnement pour se loger, avoir accès à ses droits, bénéficier d'actions d’insertion ou encore d’activités culturelles ou d’estime de soi. Le nombre de personnes venant aux Restos du Coeur ne fait que grandir au fil des années.

Issus de tous les milieux sociaux, de toutes les tranches d'âges, de nouveaux visages apparaissent, souvent indécelables, qui ont tendance à se renfermer pour échapper au regard des autres.

Des excuses qui dissimulent la précarité

Cette campagne imaginée par l’agence Change et avec le soutien de TF1, retrace le quotidien de Jérémy, un étudiant qui vit une situation de précarité et qui cherche au quotidien des excuses pour soustraire ses difficultés au regard bienveillant de ses amis.

La réalisatrice, Manon Gaurin (Production : De Gaulle), a tenu à mener un casting sauvage pour être le plus réaliste possible et faire ressentir intuitivement la précarité, chaque année, toujours plus de jeunes.

Ce thème « des excuses qui dissimulent la précarité » sera décliné en print et sur les réseaux sociaux pour le lancement de cette 37ème campagne annuelle des Restos du Coeur.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.