Compost

Carbiolice transforme le plastique végétal en compost

© Greta Hoffman

Carbiolice, start-up implantée en Auvergne, a développé une solution qui, en permettant de transformer le plastique en compost, résout de manière radicale le principal problème posé par le plastique : sa fin de vie.

Chaque année, plus de 8 millions de tonnes de plastiques finissent dans nos océans... Pour lutter contre ce fléau, le recyclage ne suffit pas : 1,1 million de tonnes d’emballages en plastique sont mises sur le marché français chaque année : seulement 29% des emballages en plastique sont aujourd’hui recyclés et si nous extrayons les bouteilles et flacons, ce pourcentage tombe à 5%. Et pourtant, le plastique est difficilement remplaçable ! C’est un matériau léger qui réduit les consommations de carburant ; un matériau protecteur, qui limite les contaminations, allonge la durée de vie des aliments et réduit le gaspillage alimentaire.

Rendre les emballages plastiques d’origine végétale 100 % compostables

La solution Carbiolice permet de rendre le plastique d’origine végétale (PLA)100% biodégradable, 100% compostable avec les déchets organiques de la maison. Concrètement, cette solution se présente sous la forme d’un additif naturel à base d’enzymes, appelé Evanesto, à intégrer au moment de la fabrication du produit plastique végétal. 100% sûr et efficace, il agit au moment où le produit est dans le compost en accélérant sa biodégradation intégrale sans particules résiduelles. En moins de 200 jours, plus vite que la dégradation des feuilles d’arbre ramassées dans le jardin, le plastique végétal disparaît du composteur domestique sans microparticules et sans toxicité pour le compost.

Fruit de quatre années de recherches et forte de 18 brevets de couverture internationale, cette innovation est une première mondiale qui a permis à Carbiolice d’être identifiée comme une des 1 000 solutions pour changer le monde par la Fondation Solar Impulse. Leur solution s’adresse à un large marché : entreprises de l’agroalimentaire, fabricants d’emballages, mais aussi élus, collectivités ou toutes les organisations qui souhaitent lutter contre le fléau de la pollution plastique.

Une fin de vie responsable pour les plastiques à usage unique

Evanesto® permet aux produits finis même rigides d’être compostables en conditions industrielles et accélère également leurs capacités de désintégration dans des conditions domestiques. Pour la première fois, il est donc possible d’envisager, même chez soi, une fin de vie responsable aux plastiques à usage unique à base de PLA et dérivés de PLA, permettant ainsi d’atteindre le zéro déchet plastique. Grâce à la certification « OK compost HOME » octroyée par l’organisme TÜV AUSTRIA, les consommateurs seront informés du caractère compostable du produit ou de l’emballage. C’est une solution concrète et efficace d’économie circulaire.

Dans le domaine agricole, Evanesto® est depuis mai 2020 au cœur d’une collaboration avec le Groupe Barbier, leader français dans la fabrication de films destinés à l’agriculture. Le projet vise le développement d’un tout nouveau type de films de paillage biodégradables plus riches en plastique d’origine végétale (PLA), contenant l’additif Evanesto®, conçu pour permettre la biodégradation au sol du PLA à température ambiante.

Nadia Auclair, fondatrice de Carbiolice

Des solutions plastiques compostables pour lutter contre la pollution

Carbiolice vient de recevoir le label GreenTech Innovation par le ministère de la Transition écologique. Une récompense et une reconnaissance très importantes pour l’entreprise, attestant que la solution conçue par Carbiolice est à la fois innovante, à fort potentiel de croissance et contribue à l’accélération de la transition écologique. Carbiolice fait ainsi partie des 45 start-up sélectionnées en 2021 et intègre donc le réseau très select des 170 entreprises labellisées GreenTech Innovation depuis sa création. De plus, la start-up est soutenue par deux actionnaires : Carbios, société de chimie verte qui conçoit et développe des procédés enzymatiques innovants et le fonds d’investissement SPI opéré par Bpifrance. Elle compte aujourd’hui 25 salariés.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.