SDF entouré d'oiseaux

Emmaüs lance un appel pour relancer le bénévolat post-covid

© Daniel Van Den BErg / unplash

Emmaüs Connect lance un appel national aux volontaires et organise ses premières « Journées Engagées » du 2 au 16 octobre 2021 dans tous ses lieux de solidarité.

Emmaüs Connect, comme de nombreuses associations, a vu son activité bénévole fortement perturbée depuis 18 mois avec des jauges réduites et l’impossibilité de se regrouper. Dans ces conditions, la dynamique bénévole a été mise en risque et avec elle les actions auprès des publics en difficulté. Pour redonner vie au bénévolat dans ses espaces de solidarité et mobiliser de nouveaux volontaires, Emmaüs Connect organise ses « Journées Engagées » dans toute la France du 2 au 16 octobre 2021.

« Toutes les études sur le sujet le démontrent : faire collectif, c'est un levier d'engagement aussi important que la cause en elle-même. Sans dynamique de groupe, il est bien plus difficile de faire perdurer la mobilisation bénévole. »

Adèle Muller, responsable du bénévolat chez Emmaüs Connect.

La crise a perturbé la dynamique du bénévolat en France

Les « Journées Engagées » , ouvertes à tous, sont organisées par et pour les bénévoles. Au programme, dans chacun de nos lieux d’accueil : des stands ouverts pour échanger et découvrir nos actions comme l’accompagnement individuel ou le reconditionnement de matériel ; des ateliers découvertes sur le fonctionnement de l’association ; des ateliers projets pour les bénévoles qui souhaitent s’engager sur de nouvelles missions. Le tout ponctué par des moments informels pour faire connaissance et une soirée. Le meilleur moyen de découvrir le bénévolat chez Emmaüs Connect !

Faire face à la fracture numérique

Début 2021, l’association avait vu le nombre d’heures de bénévolat dans ses points d’accueil divisées par trois, limitant son action auprès des publics en difficulté. Heureusement, la vaccination et la fin des limitations de circulation ont permis de recommencer à accompagner massivement les personnes en détresse numériques dans les lieux d'accueil, mais les besoins sont de plus en plus importants. La crise du Covid a provoqué une accélération fulgurante des pratiques dématérialisées, alors même qu’on estime à 5 millions le nombre de Français qui cumulent précarité sociale et précarité numérique. Aujourd’hui, l’objectif est d’atteindre 1 000 bénévoles aux âges et compétences variées sur l’ensemble des territoires d’action d’Emmaüs Connect : IDF (Paris, Créteil, Saint-Denis, Essonne), Lille, Roubaix, Strasbourg, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Grenoble et Marseille.

Le saviez-vous ? 35% des Français ne sont pas en mesure d’utiliser les outils numériques correctement, ce qui les prive de services de première nécessité. (Baromètre du Numérique).

En savoir plus sur Emmaüs Connect

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.