une feuille

LVMH présente sa nouvelle boussole environnementale « Life 360 »

© Jose Pereira

Le groupe de luxe met en place de nouvelles initiatives environnementales et s'ancre d'avantage dans un objectif durable en adoptant une stratégie de « circularité créative » au travers du projet « Life 360 » .

Lvmh rehausse ses objectifs environnementaux

Dans le continuum du programme Life 2020 (LVMH Initiatives for the Environment), Life 360 présente la nouvelle feuille de route et les promesses environnementales du groupe dirigé par Bernard Arnault.

Pour répondre à une demande d'information croissante, le groupe s'engage à d'avantage de transparence et s'inscrit dans une trajectoire, conformément à l’Accord de Paris, fondée sur la science. Pilier de sa stratégie de croissance, le plan Life 360 s’articule autour de quatre enjeux principaux avec trois échéances clés que sont 2023, 2026 et 2030 :

La protection de la biodiversité

Dans le secteur des Vins et Spiritueux, LVMH, en partenariat avec l’Unesco, soutiendra le programme « Man and Biosphère » qui à pour but le développement l'agriculture régénératrice au sein du secteur ou encore la reforestation des vignobles par la marque de champagne Ruinart.

D’ici 2026, le groupe ambitionne l'arrêt de toute utilisation de plastique à usage unique et d’origine fossile dans ses emballages dans le but d'atteindre 100 % de produits écoconçus d’ici 2030.

Les filières d’approvisionnement du groupe devraient également êtres certifiées de matières stratégiques d’ici 2026 afin d'assurer le respect des écosystèmes et des quotas d'utilisation d'eau notamment dans la production de toile Denim.

Lutter contre le dérèglement climatique

L'entreprise axe ses efforts autour des émissions de CO2 liées à la fabrication des produits (transport, approvisionnement, utilisation). Afin de réduire sa consommation d'énergie, le groupe prévoit de basculer toute la consommation d’électricité de ses sites de production et de ses boutiques en énergies renouvelables, lui permettant de réduire ses émissions de CO2 de 50 % d’ici 2026, par rapport à 2019.

L’économie circulaire

LVMH met en place une filière permettant le recyclage des invendus et la recherche quant au développement de matériaux alternatifs ou la fabrication de vêtements à partir de stocks déjà existants.

Pour adapter le recyclage aux codes du luxe, la stratégie de « circularité créative » consiste à réduire les matières utilisées afin de réduire les chutes non utilisées. Un nouveau service d’économie circulaire, créé par une start-up interne, devrait d’ailleurs voir le jour fin avril. Il permettra de mettre en vente les tissus non utilisés par certaines maisons pour être achetés par d’autres.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.