Pilule sur fond jaune

Lysogene conclut un accord de prêt avec la Banque Européenne d'Investissement

© Miguel Á. Padriñán

La société biopharmaceutique Lysogène a annoncé avoir conclu un accord de prêt de 15 millions d'euros avec la Banque Européenne d'Investissement pour accélérer le développement de sa plateforme de thérapie génique.

Nous sommes très reconnaissants du soutien et de la confiance manifestés par la BEI. Avec les 4,3 millions d'euros non dilutifs de la BPI annoncés en novembre, cela porte le total des accords de financement à près de 20 millions d'euros.

Stéphane Durant des Aulnois, Directeur Administratif et Financier de Lysogene

Concrétiser la promesse de la thérapie génique

Lysogene est une société de phase trois qui s’appuie sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC). Le financement soutiendra le développement clinique des principaux médicaments candidats de la société.

La société biopharmaceutique recevra le prêt de la BEI en trois tranches, à savoir une première tranche de trois millions d'euros pouvant être tirée sans condition, et deux autres tranches de respectivement cinq et sept millions d'euros disponibles à l’atteinte d'étapes prédéfinies.

L'aide à l’innovation de l’UE

Lysogene souhaite développer des thérapies géniques pour des maladies rares et non curables affectant le système nerveux central. Son choix de recherche s’oriente en particulier vers les maladies pour lesquelles il n'existe aucun traitement curatif approprié malgré un besoin médical évident

Ce financement est mis à disposition au titre du Fonds Européen de Garantie, une enveloppe de 25 milliards d’euros qui vise à soutenir la relance des entreprises européennes à la suite de la pandémie de Covid.

Cette opération s'inscrit dans le cadre du programme de prêt pour la dette à risque, un produit garanti par le Fonds paneuropéen de garantie, conçu pour soutenir les entreprises dont l'activité est affectée par l'épidémie de COVID-19 ou qui développent des produits susceptibles de contribuer à la lutte contre la pandémie.

Nous sommes heureux de soutenir Lysogene, qui a, au cours des dix dernières années, acquis une réelle expertise dans le domaine de la thérapie génique et se trouve à un point d'inflexion de son histoire pour devenir une plateforme reconnue de thérapie génique. Ce financement est parfaitement conforme au mandat que les Etats-membres de l’UE qui sont nos actionnaires ont fixé à la BEI, à savoir soutenir l'innovation à travers toute l'Europe. 

Ambroise Fayolle, Vice-président de la BEI
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.