Affiche de la campagne #Vaccinezlemonde

#Vaccinezlemonde : ONE en campagne pour sensibiliser aux inégalités vaccinales

© ONE

Sensibiliser le grand public aux inégalités vaccinales face à la Covid et interpeller les pouvoirs publics sur le manque de solidarité internationale, voilà le sens de la campagne menée par le mouvement ONE lors du week-end du Black Friday.

Une campagne guerilla intégrant affichage sauvage, digital et influence imaginée et mise en œuvre par l’agence OK C’EST COOL.

Donner l'accessibilité au vaccin dans les pays à faible revenu

ONE est une organisation internationale, co-fondée par Bono, qui fait campagne pour en finir avec l’extrême pauvreté et les maladies évitables d’ici 2030. Depuis le début de la pandémie covid-19, ONE concentre ses efforts sur l’accessibilité au vaccin dans les pays à faible revenu, notamment en Afrique, en mobilisant le grand public et en faisant pression sur les gouvernements.

97% des populations des pays à faible revenu n’ont toujours pas accès au vaccin

Pour éveiller les consciences, ONE France a pris à contre-pied le jour le plus consumériste de l’année : le Black Friday, pour faire la promotion du produit le plus exclusif du moment : le vaccin contre la Covid-19. Exclusif, car malheureusement inaccessible pour une grande partie de la planète : près de 97% des populations des pays à faible revenu n’y ont toujours pas accès. Par exemple, l’Afrique n’a que 8,4% de sa population entièrement vaccinée à ce jour, soit 10 fois moins qu’en Europe.

Cette campagne imaginée par l’agence OK C’EST COOL, s’est déployée en affichage sauvage à Paris, en digital et en influence avec un portage très spécial.

En effet, en plus de toutes les dotations habituellement envoyées par les marques pour le Black Friday, de nombreux influenceurs et célébrités ont obtenu un coffret contenant une fausse seringue et une fausse dose de vaccin contre la COVID-19. Un produit « exclusif » , pour leur permettre de réaliser que beaucoup n’ont malheureusement pas accès à sa version originale et une offre privilège qui dévoile surtout le manque de solidarité internationale. Ce portage choc était accompagné d’une invitation à relayer la pétition en ligne sur leurs réseaux sociaux.

La pétition de ONE réunit déjà plus de 58 000 signatures.

banniere2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.