Orang Outan

Papa Outang, une pâte à tartiner écoresponsable à faire soi-même

© Papa Outang

Papa Outang est une préparation pour pâte à tartiner bio, au goût de noisettes et de cacao. Papa Outang finance la création de réserves naturelles avec l'association Kalaweit pour protéger l'habitat naturel des orangs-outans.

Que du bon à l’intérieur

Fini les matières grasses inutiles, les additifs suspects et les ingrédients de mauvaise qualité. Papa Outang est l’une des rares pâtes à tartiner sans aucune huile ajoutée. Fabriquée en France, Papa Outang se distingue par ses notes caramélisées et ses petits morceaux de noisettes. Deux modes de préparation sont possibles :

Moins d'huile de palme, plus d'orangs-outans

Depuis les années 2000, ce sont près de 150 000 orangs-outans de Bornéo qui ont disparu à cause de la déforestation. Tout le monde connaît la principale raison de leur disparition : environ la moitié des produits que l'on trouve en magasins contiennent de l'huile de palme. Pour protéger la forêt des orangs-outans, Papa Outang reverse 0.10 centimes par sachet à l'association Kalaweit pour l'aider à racheter des parcelles de forêt menacées par les industriels de l'huile de palme (10 000 m² de forêt coûtent environ 900 €). L'objectif de Papa Outang est de devenir une source de revenus stable pour Kalaweit. De quoi permettre à l'association d'agir sereinement sur le terrain.

Un combat pour sauver la réserve de Dulan

Pour freiner la déforestation, l’association Kalaweit s’est lancée dans une course folle face aux producteurs d’huile de palme. Elle rachète des parcelles de forêt pour les transformer en réserves naturelles.

Depuis 2018, 500 hectares d’une forêt de 1 500 hectares au total ont été acquis en Indonésie pour créer la réserve naturelle de Dulan : un refuge pour environ 100 orangs-outans, 200 gibbons, des ours malais, des panthères nébuleuses, des macaques... tous rescapés de la déforestation. Kalaweit a besoin de réunir 600 000 € pour sanctuariser l'ensemble des 1 500 hectares de la forêt.

Depuis 2 ans Papa Outang c’est :

  • 2538 citoyens engagés pour la forêt
  • 6 856 sachets de pâte à tartiner précommandés
  • 12 621.5 € reversés à l'association Kalaweit
  • 140 098 m² de la forêt de Dulan sauvés de la déforestation 
  • 15 032 personnes sensibilisées sur antihuiledepalme.fr

Des ingrédients bios et éthiques

Trouver les matières premières au prix le plus bas possible est un sport national dans l'agroalimentaire. Et cela bien souvent au détriment de la planète et des conditions de vie des producteurs. La recette de Papa Outang est composée de seulement trois ingrédients (noisettes, sucre complet et cacao) bios et équitables. Les matières premières représentent près de 25 % du prix du sachet.

Objectif zéro déchet

Proposer une pâte à tartiner à l’état de poudre présente de nombreux avantages : elle peut être distribuée en sachets, bien plus légers qu’un pot en verre (5 % du poids du produit fini contre 30 à 40 % pour le verre ), ils sont aussi bien moins polluants à produire. Le sachet, pour l'instant composé de papier et de plastique, devrait disparaître à terme pour laisser place à une version 100 % papier. Et parce que le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas, Papa Outang sera également commercialisé en vrac.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.