Médecin de médecine tenant le dossier médical électronique d’interface virtuelle d’hologramme

Fluigent dévoile OMI, le plus petit laboratoire du monde

© ipopba - getty

Fluigent, acteur en microfluidique, dévoile OMI, un laboratoire de poche qui reproduit le vivant. En effet, OMI imite les organes vivants tels que la peau, les poumons ou même le cerveau. Plus petit qu'une boîte à chaussures, il émule la biologie grâce à des organes sur puce afin de prédire la réaction de l’organisme humain.

Qu'est-ce que la microfluidique ?  

La microfluidique est à la fois la science qui étudie le comportement des fluides dans les microcanaux et la technologie des systèmes qui traitent ou manipulent de petites quantités (10-6 à 10-12 litres) de fluides à l'aide de dispositifs microminiaturisés contenant des chambres et des canaux dans lesquels les fluides s'écoulent ou sont confinés. La microfluidique apporte à l'industrie une révolution comparable à l'invention des microprocesseurs dans le traitement de l'information. Son potentiel pour la recherche et l'industrie est immense, notamment grâce aux puces dans lesquelles circulent ces fluides pour, par exemple, recréer des conditions de vie (organes sur puces) ou effectuer des analyses (ADN, détection de pathogènes). Elle permet de diminuer la consommation d'échantillons et de réactifs, de réduire la durée des expériences et de diminuer le coût global des expériences. 

Bienvenue dans les rouages de la biologie humaine

Portables et connectés, les modèles in vitro rendus possibles par OMI permettent des avancées significatives dans la compréhension du vieillissement, dans la capacité à personnaliser les traitements en un temps record, dans le développement de médicaments ou encore dans l'étude des maladies infectieuses. Les expériences sont simplifiées, automatisées et plus fiables, tout en réduisant considérablement les tests sur les animaux. 

Plateforme automatisée de modélisation d'organes humains

OMI de Fluigent est la première plateforme automatisée de modélisation d'organes humains sur une puce pour les tests de médicaments, de toxines et de thérapie in vitro. Elle permet aux scientifiques de développer des modèles d'organes humains via la culture de cellules dans des conditions proches de l'environnement physiologique. Cela permet d'évaluer et de prédire la réponse humaine en fonction de l'objectif de l'étude.  

Offrant une culture cellulaire automatisée, portable (pour une analyse facile sous microscope), et disposant d'une connectivité sans fil, OMI met la microfluidique à la portée de tous, experts ou non.

Les modèles d'organes humains in vitro sont désormais portables

OMI recrée une biologie humaine plus vraie que nature. Les laboratoires pour les tests précliniques de médicaments occupaient jusqu’à présent des pièces entières. OMI permettra d'effectuer des recherches précliniques, beaucoup plus rapidement, à moindre coût et avec une efficacité accrue. En voici quelques exemples :  

  • Cerveau sur puce : les scientifiques utilisant OMI peuvent comprendre la fonction des neurones, l'expression des gènes ou les effets de la thérapeutique.  
  • Poumon sur puce : grâce à OMI, les chercheurs peuvent étudier la physiologie, différentes maladies et l'effet des candidats médicaments.
  • Connexion multi-organes : les scientifiques peuvent se concentrer sur la réponse immunitaire, la constructibilité, etc. 

Reproduire in vitro l'in vivo

Unique dans son genre, OMI est le laboratoire le plus petit du monde, 15 x 8 cm. En reproduisant in vitro l'in vivo, il simplifie et rend accessible la microfluidique. Fonctionnant sur batterie, et connecté par WiFi, il permet de contrôler l'expérience à distance via une application iOS / Android et s'adapte à tous les microscopes. Les données obtenues à l'issue des recherches sont automatiquement stockées dans le cloud.  

Exemple de limite des études cliniques que résout Fluigent

Même après les études précliniques les plus minutieuses sur les rongeurs, 80 % des médicaments ne sont pas efficaces sur l'homme. Or, une série d'études de ce type peut coûter des millions de dollars, sans compter les pertes humaines dues aux incohérences entre les études in vitro et in vivo.  

À propos de Fluigent 

Fondée en 2006 et dirigée par France Hamber, Fluigent est née de la combinaison d'une invention réalisée à l'Institut Curie et du savoir-faire en matière de création de startups de l'ESPCI à Paris (école supérieure de physique et de chimie industrielle renommée). Leader mondial des technologies microfluidiques, l'entreprise emploie déjà plus de 55 personnes. Fluigent a des filiales en Allemagne et aux États-Unis. Fluigent fabrique en France et commercialise ses produits dans le monde entier. Elle compte des clients dans plus de 50 pays, dont les universités et les centres de recherche les plus prestigieux tels que l'Université de Princeton, le MIT, l'Université de Tokyo, l'Imperial College, l'École Polytechnique, le CEA, ainsi que des entreprises de multinationales comme IBM et des startups. 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.