Docteur tenant un smartphone dans ses mains

L’insurtech mySofie lève 1,1 millon d’euros pour rendre l'assurance santé plus transparente

© National Cancer Institute

mySofie annonce une levée de fonds de 1,1 million d'euros pour proposer gratuitement, au plus grand nombre de Français, d’économiser du temps et de l’argent en analysant quotidiennement leur protection santé.

mySofie permet de suivre ses dépenses et ses besoins en assurance santé pour toute sa tribu, quel que soit ses assureurs… Afin de soutenir l’ambition de cette levée de fonds, celle-ci s’accompagne d’actions concrètes telles que :

  • Un outil de diagnostic permettant d’optimiser son contrat santé : mySofie développe un algorithme d’Intelligence Artificielle qui lit, synthétise et traduit les remboursements de ses utilisateurs… et propose des préconisations de personnalisation de couverture.
  • La refonte totale du site internet et une interface centrée sur l’expérience utilisateur.
  • La création d’une web app permettant de créer son compte directement depuis le site mySofie.

 Une solution d’agrégation de prestations santé en toute sécurité

« mySofie a inventé la mobilité des contrats santé. » déclare le co-fondateur Philippe Baranski. « Ainsi notre plateforme mobile est accessible à tous, quel que soit l’assureur, propose à ses utilisateurs de prendre en main leur santé tout au long de leur vie (assurance, information, services). Nous avons ainsi créé le premier agrégateur de prestations santé en Europe accessible au grand public. » souligne Philippe Baranski. « Notre job est donc de synchroniser tous types de complémentaires santé et de régimes de sécurité sociale pour une personne ou toute la famille (conjoint, enfants, parents à charge etc.), les analyser et construire une offre de services numériques permettant à chacune et à chacun de prendre soin de soi et de ses proches. Une fois connecté, on accède à une large gamme de services : analyse des dépenses, historique des soins, mais aussi téléconsultation, e-pharmacie ou magazine santé » .

mySofie est fondée sur la conviction que la data doit être utilisée pour donner plus de pouvoir à l’utilisateur, pas pour lui en retirer. « En qualité de tiers de confiance, nous considérons que nous ne sommes pas propriétaire de la donnée, nous en sommes les dépositaires, ça change tout. » ajoute Philippe Baransk. Les données sont chiffrées, anonymisées et stockées dans des serveurs de haute sécurité et labellisés HDS (Hébergement des Données de Santé), sorte de coffre-fort numérique. Ce label est délivré par l'ASIP santé (l’Agence du numérique en santé) et certifie que vos données ne peuvent pas être détournées.

Application Mysofie

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.