Emballage de fast food

&Repeat s'installe en France pour réduire l'usage des emballages uniques

© everydayplus - Getty

Pour son lancement en France, la startup suédoise a signé avec plusieurs marques telles que Bagelstein, Soup & Juice ou Not So Dark et ses 150 restaurants virtuels pour réduire l'utilisation des emballages à usage unique et l'empreinte carbone du secteur de la restauration.

&REPEAT, acteur suédois des services réutilisation et de recyclage des emballages à usage unique, arrive sur le marché français. Dans ce cadre &REPEAT collabore avec la startup Not So Dark dont les marques comme Como Kitchen, Gaïa, Coquillettes Oui Maman, Vegedal, Vtacos, Pidz et Walida sont présentes dans plus de 150 restaurants virtuels (uniquement disponibles sur les plateformes de livraison). 

Créer un cercle vertueux et durable

&REPEAT récompense les clients qui recyclent et réutilisent leurs emballages avec un système de cashback, qu'ils peuvent ensuite dépenser dans les restaurants partenaires. Fondée en 2020, la startup suédoise &REPEAT s'est donné comme mission de « rendre plus durables les emballages utilisés dans le secteur de la restauration » . La solution aide ainsi les restaurateurs et leurs clients à mieux consommer tout en ayant un impact plus positif sur le climat.

Pour ce faire, le groupe a développé des services de revalorisation des emballages à usage unique en créant un programme de fidélité par la consigne. Pour chaque commande à emporter, les restaurants partenaires apposent un sticker avec un QRcode, fourni par &REPEAT, sur les emballages. Les clients pourront ainsi scanner ce code et découvrir le point de recyclage le plus proche de chez eux pour y remettre leurs contenants. Une fois les emballages déposés, les consommateurs sont récompensés et gagnent des crédits qu'ils peuvent utiliser lors de leur prochaine commande auprès d'un restaurant partenaire de &REPEAT.

Sur son marché d'origine la Suède, la startup est passée de 30 restaurants partenaires à Stockholm lors du lancement en décembre 2020 à plus de 500 restaurants dans tout le pays.

En tant qu'acteur majeur de la food delivery, le packaging est au centre des préoccupations de Not So Dark. Le traitement des déchets arrive en fin de chaîne mais ce n'est pas pour autant que nous le délaissons. Nous souhaitons nous positionner comme pionnier dans le recyclage des emballages, nous sommes ainsi ravis de collaborer avec &REPEAT pour sensibiliser les consommateurs à prendre des habitudes plus responsables envers l'environnement.

Alexandre Haggai, cofondateur et CEO de Not So Dark.

Lutter contre le gaspillage et favoriser l'économie circulaire

Depuis le 1er janvier 2022, de nouvelles dispositions sont entrées en vigueur dans le cadre de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire (AGEC). Les lois AGEC organisent l'interdiction progressive de tous les emballages plastiques à usage unique et instaurent des objectifs pour la mise en place de contenants réutilisables dans la restauration. Le marché des emballages réutilisables devrait connaître une croissance notable en France puisqu'en 2023, il sera interdit d'utiliser des emballages jetables pour la consommation à l'intérieur des restaurants, ce qui est courant aujourd'hui. Le ministère de la Transition écologique a d'ailleurs instauré depuis Mars 2021 des objectifs de réduction des déchets spécifiques à la restauration livrée.

Le saviez-vous ?

L'industrie de la restauration rapide génère chaque année plus de 220 000 tonnes d'emballages, dont la majorité sont des récipients en plastique à usage unique. Pourtant, seulement 14% des 860 000 tonnes de déchets plastiques jetés chaque année par les ménages et les entreprises sont recyclés en Ile-de-France contre 24% au niveau national. De plus, 88% des déchets collectés dans les rivières et sur les littoraux proviennent de la vente à emporter.

banniere2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.