Quels sont les débouchés à l'issue d'une formation de data analyst ?

Quels sont les débouchés à l'issue d'une formation de data analyst ?

© Luke Chesser

L’importance grandissante de la donnée en entreprise a propulsé le métier de data analyst. Les entreprises sont, en effet, de plus en plus en demande d’experts chargés d’analyser, d’organiser et de traiter leurs données. Mais à l’issue d’une formation de data analyst, de nombreux autres débouchés sont possibles.

Vous aimez la logique, l’analyse de données et les statistiques ? Alors pourquoi ne pas devenir data analyst via une formation ? Une fois diplômé, vous pourrez prétendre à des postes de data analyst, mais aussi vous ouvrir à de multiples métiers de la data. Ces formations, généralement à distance, sont souvent accessibles à l’issue d’un diplôme de niveau Bac+4 ou Bac+5. Dans tous les cas, un diplôme de niveau minimum Bac+2 est fortement recommandé avant de se lancer dans une formation de data analyst. Il peut s’agir d’un diplôme dans le domaine de l’ingénierie informatique, du marketing, ou encore dans les études statistiques. 

Quelles sont les missions du data analyst ?  

À travers son métier, le data analyst exploite et interprète les données pour en dégager des observations business utiles à l’entreprise. Il utilise plusieurs outils dont Power BI, l’outil de business intelligence de Microsoft, qui lui permet de fournir des graphiques et des rapports servant de bases pour les prises de décisions de l’entreprise et les évolutions de sa stratégie marketing. Le data analyst est également chargé de créer et de modéliser les bases de données de l’entreprise, ainsi que de s’assurer de leur bon fonctionnement.

Les entreprises, de plus en plus à l'affût de data analysts 

Une fois formé au métier de data analyst, vous n’aurez aucun mal à trouver un emploi. Avec l’essor du big data, de plus en plus d'entreprises embauchent des data analysts pour gérer leurs données. Les principaux secteurs dans lesquels le data analyst peut trouver du travail sont : l’industrie, le commerce, le marketing, la finance, les banques et les assurances, ou encore le secteur de la santé. Chaque grande entreprise dispose d’une base de données et a besoin d'un data analyst pour la gérer, vos débouchés ne se limitent donc pas à ces secteurs. Un data analyst employé par une entreprise française touche, en moyenne, entre 38 000 € et 45 000 € brut par an. Les profils de data analysts qui disposent de compétences dans le domaine du Big Data peuvent prétendre à un salaire supérieur à 50 000 € brut par an. 

Évolution de carrière dans les métiers de la data 

Avec quelques années d’expérience, le data analyst pourra choisir de migrer vers d’autres métiers de la data, selon ses compétences et ses aspirations. S’il est à l’aise dans la construction d’algorithmes, par exemple, il pourra s’orienter vers un poste de data scientist et élaborer des modèles prédictifs. Cependant, les data analysts peuvent tout aussi bien évoluer vers un poste de data engineer, ou d'ingénieur en business intelligence. Ils peuvent aussi devenir chief data officer ou directeur des données, afin de mettre en place la stratégie globale pour analyser et maîtriser les données d’une entreprise et pouvoir ensuite les exploiter. Comme le data analyst, le chief data officer devra aussi collecter des données fiables et exploitables pour ensuite les présenter sous forme de rapports. Le poste de chief data officer est en quelque sorte une évolution logique du poste de data analyst. 

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.