Des ordinateurs

Digitalisation et mobilité interne, les principales priorités RH en 2022

© anilyanik

64 % des entreprises ont déclaré vouloir préparer leurs employés aux nouveaux processus et aux nouvelles technologies l'année prochaine.

CoachHub, première plateforme de coaching digital en Europe, présente les principaux enseignements de son étude mondiale auprès de 2500 managers RH sur leurs priorités 2022 et concernant l'accompagnement des collaborateurs dans le nouveau monde du travail. En effet, d'après l'étude, 64 % des entreprises ont déclaré vouloir préparer leurs employés aux nouveaux processus et aux nouvelles technologies l'année prochaine.

La pandémie a mis en évidence la nécessité d'accélérer la transformation digitale des entreprises et de considérer les besoins des collaborateurs avant même la performance en intégrant des outils digitaux. En 2022, la digitalisation du secteur RH perdurera et permettra de gagner en efficacité, de structurer les organisations et d'accroître la performance tout en répondant au mieux aux besoins des collaborateurs.

Une fin d'année sous le signe du bilan

Le mode de travail hybride et l'utilisation d'outils digitaux à travers les webinars, les formations à distance, etc. n'ont presque plus de secrets pour les entreprises et ont été rapidement adoptés pendant et après les différents confinements. Parmi les points importants, nous retrouvons l'émergence des outils de développement tels que le coaching ou la formation en ligne qui contribuent fortement au développement des compétences métiers et personnelles des collaborateurs. 93 % des répondants français s'accordent à dire que l'axe de la formation reste important et qu'il est utile d'adapter les programmes et le développement de leurs collaborateurs au climat économique actuel et à leur demande de flexibilité.

Les managers interrogés ont également déclaré que le mode de travail hybride offrait une flexibilité à laquelle ils ne souhaitent plus renoncer. Pour cause, au cours des 18 derniers mois, le comportement des collaborateurs et leurs principaux besoins ont évolué à la suite de la situation sanitaire. Ce besoin se caractérise par le fait que :

  • 39 % des salariés français disent ne plus vouloir travailler à temps plein, suite aux nouvelles habitudes adoptées face au travail hybride
  • Pour 33 % des collaborateurs français, il y a une réelle volonté de changer de carrière ou d'avoir de nouvelles opportunités professionnelles pour la fin d'année
  • Enfin, 32 % des employés français disent lutter contre l'épuisement professionnel après cette pandémie 

Cependant, un tiers des entreprises seulement prend le temps de discuter de sa stratégie de formation et de développement une fois par trimestre, 16 % une fois par mois et 17 % une fois par an uniquement, lors des entretiens. Les nouveaux modes de travail poussent davantage les professionnels RH à poursuivre leur digitalisation et à adapter leur processus d'échanges et de formation avec les collaborateurs.

Une nécessité de formation et d'accompagnement

Les entreprises révèlent un besoin d'investir dans la formation dans les prochaines années puisque 63 % d'entre elles ont déclaré vouloir former leurs collaborateurs aux nouveaux processus et aux nouvelles technologies, et ce dès 2022. Pour cause, la formation agit directement sur les performances et l'engagement des collaborateurs grâce à l'acquisition de nouvelles compétences. Toutefois, il y a une réelle nécessité de poursuivre et démocratiser les outils de formation, puisque 30 % des personnes interrogées soulignent un manque de formation et de perspectives d'évolution selon leurs employés.

Concernant les compétences, 33 % des répondants français ont prévu d'actualiser celles de leurs collaborateurs en privilégiant un accompagnement en ligne. Au cours des 18 derniers mois, les employés ont bénéficié de formations complémentaires visant à améliorer leurs compétences professionnelles actuelles : 54 % d'entre eux ont appris à gérer le travail à distance, 44 % ont acquis de nouvelles compétences professionnelles, 59 % ont été informés sur la diversité et l'inclusion et 31 % se sont concentrés sur l'importance du bien-être au travail.

Les formations en ligne ne sont ni une façade ni une façon pour l'entreprise de se faire bien voir mais servent réellement les collaborateurs dans leur développement, comme en témoignent ces chiffres. Pour parfaire le développement des collaborateurs, l'apprentissage en ligne (58 %), le coaching (43 %) et la formation en classe (42 %) restent les trois techniques les plus utilisées. Miser sur la formation et sur l'outil du coaching peut donc faciliter leur reconversion. Pour 51 % des répondants, le coaching individuel a déjà été adopté mais uniquement dans le cadre de leur développement personnel. Au sein des organisations, le coaching se veut être l'outil qui accompagne le plus grand nombre de collaborateurs sans être uniquement réservé à « l'élite managériale ». En plus de servir dans le cadre d'un poste spécifique, ces outils de formation permettent aussi de développer des compétences utiles dans le cadre d'une reconversion en mobilité interne voulue par certains collaborateurs à la suite de la pandémie.

La mobilité interne s'accélère pour répondre au besoin de recrutement

Dans les perspectives de 2022 prévues par les organisations, la mobilité interne s'impose comme une solution pour l'évolution des organisations. Elle témoigne la marque de reconnaissance de l'employeur envers ses collaborateurs et permet d'optimiser la relation avec eux. En digitalisant la fonction RH, l'entreprise répond aux besoins et nouvelles exigences des collaborateurs comme la flexibilité du temps de travail, l'équilibre vie professionnelle et vie personnelle, ou bien l'accès à de la formation personnalisée. L'entreprise réduit également les frais RH liés au recrutement, mais aussi la durée du processus. De plus, la période d'intégration est facilitée, puisque le salarié connaît déjà le fonctionnement de l'entreprise et son activité. Pour finir, la mobilité interne favorise la rétention des collaborateurs et permet d'accroître l'engagement de chacun. D'après l'étude menée, 67 % des entreprises françaises préfèrent former et développer leur personnel au sein de l'entreprise lorsqu'elles ont besoin d'un nouvel employé.

« L'étude que nous avons réalisée montre qu'en 2022 le développement des collaborateurs sera un des enjeux stratégiques majeurs pour les professionnels des ressources humaines. Que le travail accompli jusqu'à présent n'était qu'une étape en réaction à une situation de crise et qu'aujourd'hui, il faut voir au-delà pour pérenniser les nouvelles méthodes de travail et permettre aux collaborateurs de s'accomplir en même temps. Le coaching digital est un outil puissant de formation qui permettra aux RH d'atteindre leurs objectifs et de répondre aux besoins », déclare François-Xavier Vannini, Country Manager France Chez CoachHub.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.