Être coresponsable nous permet-il d'être créatif ?

Être écoresponsable nous permet-il d’être créatif ?

© Fauxels

L’événementiel est au cœur de nos sociétés. Le rapprochement des publics permet des changements significatifs engendrant du business, de l’emploi, du partage, de l’échange, des connaissances. Mais réduire son impact environnemental tout en démontrant sa valeur ajoutée sont devenus des enjeux d’actualité majeurs pour l’ensemble de la filière. 

La créativité est une valeur fondamentale de notre métier. Synonyme d’émancipation, de surprise, d’ém­­­otion ; elle est une constituante principale de l’ADN agence pour honorer de beaux et grands rendez-vous. Cependant, il y’a urgence en matière de responsabilité environnementale et la créativité se doit d’être en phase avec son époque.

Ainsi, la question de compatibilité entre écoresponsabilité et création est de plus en plus inévitable et se pose d’autant plus vivement dès aujourd’hui. L’événementiel, au service d’enjeux d’image et de communication et relevant essentiellement de ‘’l’humain’’ l’aura bien compris. Il en va de son propre développement, propre avenir ! Réduire son impact environnemental et démontrer sa valeur ajoutée sont devenus des enjeux d’actualité majeurs pour l’ensemble de la filière événementielle.

Transformer les métiers de l'événement

Force est de constater que toutes les activités humaines : transporter, produire, consommer, et même envoyer des mails etc. pèsent lourds en matière d’écologie. Seulement, il n’est pas sans rappeler l’importance de l’événementiel au cœur de nos sociétés. Le rapprochement des publics permet des changements significatifs engendrant du business, de l’emploi, du partage, de l’échange, des connaissances. Cette ‘’richesse’’ à la fois économique, culturelle, sociétale contribue directement ou indirectement à la création de nouvelles idées et solutions permettant une évolution possible vers un avenir meilleur.

Ainsi, cela nécessite donc de passer par une transformation au cœur même des métiers de l’événement.  Cela est d’autant plus efficace le plus tôt possible, soit dès l’impulsion créative du projet. ‘’Parce que la forme est contraignante, l’idée jaillit plus intense ! ’’ écrivait Baudelaire.  La contrainte ne doit pas être la limite de la créativité, mais au contraire, elle peut en être la source. 

En matière de communication événementielle, la création est au service d’objectifs précis :  ce qui fixe un cadre.  Cela commence en général par le brief et les orientations données par le client à l’agence : ce qui donne la tonalité en matière d’écoresponsabilité. Il revient à l’agence de répondre avec responsabilité, fidèle à ses propres engagements afin de valoriser ses solutions et son savoir-faire.

Modifier nos pratiques et s'appuyer sur des leviers innovants

Valoriser l’écoresponsabilité à travers ses réalisations est devenu aujourd’hui un vecteur de communication important - Il faut que ça se voit !

Bien entendu, à condition de ne pas tomber dans ce que l’on appelle le ‘’Green Washing’', il est devenu incontournable de rendre compte de ses engagements. D’être en capacité de mesurer son impact environnemental de manière concrète.

À travers notamment le choix de matériaux et décors, comme proposer un décorum ‘’upcycling’’soit le recyclage de matériaux au profit d’une esthétique appropriée, privilégier la location de matériel, opter pour des solutions en local, proposer des leviers digitaux allégeant parfois une logistique trop lourde (full digital ou hybride), recommander un lieu de rendez-vous durable, des partenaires certifiés et reconnus pour leurs engagements

De nombreuses ‘’bonnes pratiques’’ de ce type sont déjà adoptées depuis longtemps par les agences événementielles pour être à la fois créatif et dans le respect de cette vision. Mais Il en va essentiellement de la philosophie de l’agence, de l'entreprise et de ses salariés au quotidien et sur le long terme :

- Le respect des normes et réglementations en vigueur,
- Le tri systématique des déchets
- La création de partenariats à moyen / long terme avec ses clients et fournisseurs, dans une optique d’optimisation
- Être continuellement force de proposition, en veille permanente sur l’évolution du marché et de ses innovations
- Engager l’ensemble des parties prenantes du projet

En conclusion, nous pouvons dire que l’écoresponsabilité n’est pas un frein à la créativité.  

Il revient à l’agence de s’appuyer sur des leviers innovants s’inscrivant dans cette démarche.

La démarche créative se doit de tenir compte de son ''entourage'', à la fois ‘’naturel’’ mais aussi ‘’social'’ ; d’identifier et d’embarquer avec elle les bons profils d’intervenants dès l’origine du projet.

Un projet événementiel écoresponsable et créatif se conçoit en prenant dans son scope l’ensemble de la chaine de valeur du projet. Garantissant ainsi une implication collective et en bonne intelligence.

La notion d’intelligence collective, cela est peut-être bien là la clef de la réussite pour être créatif et écoresponsable aujourd’hui.

Pour en savoir plus sur L'Annexe de Com, cliquez-ici

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.