chanteur

Fin du marketing, NFT sur Instagram… Ce qu’il fallait retenir du SXSW 2022

© SXSW

La ville d’Austin a accueilli pour la première fois depuis deux ans le festival SXSW, grand raout des créatifs, artistes et pros du digital. Revue (du web) du meilleur – et du plus flippant – de la conférence texane.

Amy Webb annonce la fin du marketing

Depuis plus de 15 ans, Amy Webb, professeure à la NYU Stern School of Business et directrice du Future Today Institute, dévoile les grands enseignements d’un rapport de quelques 600 pages, le Tech Trends Report, une bible pour tout passionné de prospective et d’innovation. Sa keynote est si attendue qu’Amy Webb a même été baptisée « grande prêtresse du futur » . Cette année encore, elle n’a pas dérogé à l’exercice et s’est fendue d’une conférence d’environ 1 h 15. Qu’en retenir ? Professionnels du marketing, sa prédiction risque de peu vous plaire. Elle annonce, ni plus ni moins, la fin du marketing, comme l'explique dans un billet extrêmement complet le blog Méta-media.

Son intervention était axée autour de trois grands sujets : la biologie de synthèse dopée à l’ADN, le Web3 et enfin la révolution de l’IA, selon la chercheuse. C’est bien le Web3 qui pourrait causer la perte du marketing numérique. On vous explique. « La prochaine version d’Internet (le Web3, ndlr) sera en tout cas plus incarnée, plus sensorielle » , poursuit dans son billet Kati Bremme de Méta-media. Dans les métavers, nous utiliserons davantage « notre corps pour communiquer, à travers des wearables, des secondes peaux digitales » .

Dans ce même monde, tout un chacun serait en mesure d’évoluer sous différentes manières, différentes identités. Notre « je » en plein de morceaux incarnés par des avatars. D’ores et déjà, des entreprises existent pour monétiser ces vies-là sur les métavers. Dans son scénario négatif – Amy Webb émet pour chaque tendance un scénario positif, et son pendant négatif – la chercheuse imagine que nous nous retrouvions avec « 12 itérations de nous-mêmes, essayant désespérément de nous souvenir de nos identités » , commente Kati Bremme. « Face à cette abondance d’identités, le marketing numérique est mort. »

Les NFT débarquent sur Instagram

Depuis le début de l’année, rappelle le Journal du Coin, des rumeurs sur le compte des plateformes de Mark Zuckerberg persistent. Les spéculations tournent autour d’une arrivée imminente des NFT sur Meta et Instagram. Ces bruits de couloir avaient un bon fond de véracité puisque Mark Zuckerberg a profité de sa présence au SXSW pour confirmer la rumeur. « Nous travaillons à l’arrivée des NFT sur Instagram très prochainement (…) mais je n’annoncerai pas ce qu’il se passera exactement. » Il a tout de même précisé espérer que dans les mois à venir, les instagrameurs puissent eux-mêmes « minter » leur propre NFT, depuis la plateforme même. Rappelons que Twitter s’était lancé début janvier dans le NFT.

La communauté est reine

L’agence digitale 1000heads s’est également rendue au festival. Dans un billet de blog rendant compte de l’expérience, Savannah Hobbs, à la tête de la communication de l’entreprise, évoque une des sessions qui mettait en scène la CMO de Reddit, Roxy Young et Tiffany Rolfe, CCO de l’agence R/GA. Les deux femmes reviennent sur l’association du réseau social avec l’agence de pub sur un spot publicitaire de 5 secondes diffusé lors du dernier Super Bowl. Le dispositif aurait été inspiré par un des forums de la plateforme. Un forum, le WallStreetBets, avait eu un impact réel sur Wall Street. Dans leur ligne de mire, des spéculateurs. Leur action a eu pour effet d’engendrer une hausse assez incroyable du titre de la chaîne de boutiques de jeux vidéo GameStop.

« Reddit rivalise avec des marques qui ont des budgets marketing autrement conséquents » , analyse Savannah Hobbs dans son billet. « La marque a ainsi décidé de mettre tout son budget publicitaire sur ces 5 secondes au SuperBowl » et a mis en valeur l’action menée par ses utilisateurs par un panneau publicitaire illisible à la TV, mais qui a été repris par des millions d’internautes. Un pari gagnant puisque le site a accusé une hausse immédiate de 25 % de son audience, 6,5 milliards d’impressions, quelque 300 articles dans la presse… et a aussi été récompensé d’un Grand Prix aux Cannes Lions 2021.

banniere2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.