endométriose

« Toujours là » d’Info-endométriose, ou quand la communication sert les questions de santé publique

Une Française sur 10 souffrirait de l’endométriose. L’association de sensibilisation et d’information Info-endométriose lance une campagne nationale en cette semaine européenne dédiée à la lutte contre la maladie.

Le 14 février dernier, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, présentait à l’hôpital Saint-Joseph à Paris la stratégie nationale de lutte contre l’endométriose en écho à l’annonce de cette même stratégie du président Emmanuel Macron en janvier 2022. « Ce n’est pas un problème de femmes, c’est un problème de société !  » , affirmait alors le chef de l’État. « Il faut se réjouir » , commente Cécile Togni-Purtschet, présidente de l’association Info-endométriose. « C’est la maladie de quelque 2,5 millions de femmes (une Française sur dix, ndlr) qui a été ainsi reconnue par les plus hautes sphères » . Une maladie qui résonne également hors de France : le 7 mars 2022 démarrait la semaine européenne de prévention et de sensibilisation sur l’endométriose. Cette même semaine est également marquée par le lancement d’une nouvelle campagne nationale de l’association Info-endométriose : « Toujours là » .

Cette campagne met en scène les témoignages de 17 femmes qui souffrent au quotidien de la maladie. « J’ai 33 ans, une endométriose profonde, et on me dit que mes ovaires ont l’âge d’une femme de 49 ans. On s’est battu trois ans pour avoir cet enfant » , peut-on lire sur une des affiches montrant une jeune femme au ventre arrondi par la maternité. Ou encore : « Tous les mois, tu ne vas pas forcément voir ton médecin pour lui demander de te faire un arrêt maladie à cause de tes règles. Donc on m’a licenciée » , témoigne Soreya. La campagne est ainsi affichée dans 1000 villes de France depuis le 16 février sur des Abribus JCDecaux. Et depuis le 7 mars, des spots sont diffusés sur toutes les chaînes du groupe France Télévisions, le témoignage est au cœur de ces films publicitaires. 300 pharmacies du groupe Pharmaflix relaient également dans toute la France ce spot de sensibilisation. Un dispositif d’envergure. « C’était important pour nous de mettre le plus en valeur possible ces témoignages de femmes qui vivent cette maladie au quotidien. Ce sont des témoignages forts qui ont coûté beaucoup de larmes aux femmes qui ont accepté de parler. »

Quelques chiffres d'Info-Endométriose :

• En France la maladie touche 1 personne menstruée sur 10, soit 2,5 millions de personnes (OMS)
• Dans le monde c’est 190 millions de personnes menstruées atteintes (INSERM)
• En France, c’est 7 à 10 ans pour qu’une endométriose soit diagnostiquée (Étude Filip)
• 80 % des personnes ayant recours à la PMA sont atteintes d’endométriose
• 47 % des personnes atteintes d’endométriose ont des douleurs pendant les rapports sexuels
• L’endométriose impacte le travail de 89 % des personnes atteintes (Étude scientifique Sperschneider)

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.