Une femme qui tape à l'ordi

Premier achat immobilier : quelles sont les tendances ?

Avec Pretto

Vous achetez pour la première fois ? Entre stress et excitation, vous avez certaines attentes et certains critères. Les tendances évoluent au fil du temps, quelles sont celles qui concernent principalement les premiers achats immobiliers ? Faisons le tour de la question.

Des taux en baisse

Première tendance, l’évolution à la baisse des taux. Une bonne nouvelle pour les primo-accédants. Les taux bas boostent les premiers achats. En revanche, une incertitude sur le crédit immobilier et sur les conditions d'octroi pourrait peser sur le marché pour la fin de l'année.

Quoi qu’il en soit, un dossier bien ficelé avec étude des prêts aidés et de son dossier de financement permet de trouver chaussure à son pied.

Les conditions sont plutôt attractives pour acheter. Les taux sont particulièrement bas. Si vous souhaitez accéder à un prêt immobilier, c’est le moment de préparer votre dossier.

Pour connaître votre taux personnalisé, vous pouvez réaliser une simulation de prêt en ligne. Selon la durée de votre prêt et votre profil, le taux ne sera pas le même.

Par exemple, si vous effectuez un prêt sur 15 ans, vous aurez un taux de 1,03%, sur 20 ans le taux sera de 1,20% et sur 25 ans de 1,37%.

Les meilleurs profils peuvent bénéficier d’un taux de 0,79% sur 15 ans, de 0,92% sur 20 ans et de 1,08% sur 25 ans après négociation avec leur banque.

Vous pouvez également vérifier votre éligibilité à certains prêts. Cela vous permettra de définir quel est le plus adapté pour vous.

Des aides au premier achat

Si vous achetez pour la première fois, des aides sont mises à votre disposition. Des prêts aux conditions alléchantes peuvent vous aider à réaliser votre premier achat immobilier.

Le prêt à Taux Zéro

Dans le cas du Prêt à Taux Zéro, il faut être Primo-accédant, à savoir ne pas avoir été propriétaire les deux dernières années.

Il y a également d’autres conditions d’accès au PTZ comme la durée de remboursement. Celle-ci dépend de plusieurs éléments :

  • Vos revenus
  • Le nombre de personnes qui occupent votre logement
  • Le coût total de l’opération
  • La zone géographique
  • Le type de logement neuf ou ancien avec travaux
  • Le PTZ peut financer jusqu’à 40% de l’achat.

Le prêt d’Accession Sociale

Le P.A.S ou prêt d’Accession Sociale quant à lui permet de financer à 100% un bien immobilier. Il peut être complété du PTZ et également de votre apport.

Sa durée de remboursement est comprise entre 5 et 30 ans. Il convient plutôt aux personnes ayant des revenus assez modestes. Il peut servir aux personnes souhaitant acheter ou construire une résidence principale ou celles qui souhaitent réaliser des travaux.

Le prêt Accession ou “Prêt Action Logement”

Le Prêt Accession propose un montant d’emprunt de 40 000€ maximum et d’une durée de remboursement pouvant aller jusqu’à 15 ans.

Plus vos revenus sont élevés et plus la durée de votre prêt sera raccourcie.

Des déménagements pour plus grand

Côté recherche immobilière, la tendance est globalement à la recherche d'espace ! Après 3 confinements, les acheteurs ont envie d’avoir de la place. Et le télétravail les incite à changer d’air. Toutefois, les prix ont tendance à augmenter et les biens avec un extérieur à se vendre vite.

Le phénomène de l’exode urbain est connu de tous mais il y a également celui des “sauts de puce”. Cette tendance consiste à s’éloigner un peu plus loin pour bénéficier d’un plus grand espace, par exemple une chambre en plus ou encore un jardin. Cela permet de faire également des économies.

D’après l’étude réalisée par Pretto sur les villes prisées par les parisiens pour acheter une résidence principale, ces déménagements sont principalement constatés dans des villes telles que Evreux, Deuil-la-Barre ou encore à Rambouillet.

Des prix en hausse pour certains biens

D’après la carte des prix réalisée par Se Loger en août 2021, une hausse des prix est constatée principalement dans 16 villes et concerne les appartements anciens. Parmi elles, au top 3 apparaissent les villes de Strasbourg, Reims et Lille, avec des prix en progression de plus de 10%.

Dans 85% d’entre elles, les prix sont au-dessus de la barre des 5%. Il faudra bien prendre en compte ces augmentations si vous souhaitez acheter dans l’une de ces villes.

Bien connaître votre budget est primordial, vous pouvez calculer votre capacité d’emprunt et votre taux d’endettement afin d’évaluer les frais imprévus. La banque évalue votre solvabilité ainsi que vos garanties si vous désirez contracter un prêt. Vous pouvez d’ores et déjà réaliser une simulation via l’outil dédié.

La réussite d’un premier achat passe également par l’accompagnement de professionnels. Passer par un courtier immobilier est recommandé surtout si vous souhaitez gagner du temps ou encore de l’argent et ses conseils avisés pourront vous enlever un stress considérable.

Ce qu’il faut retenir pour un premier achat

Les tendances pour un premier achat sont nombreuses et les principaux éléments qui ressortent sont :

Le phénomène des “sauts de puce” caractérisé par des déménagements un peu plus loin, à la recherche de grands espaces notamment ou d’un jardin.

Les taux bas sont profitables et permettent de contracter un prêt. Plusieurs prêts sont dédiés aux primo-accédants et disposent de nombreux avantages et prérequis : prêt à Taux Zéro, prêt Action Logement et le prêt d’Accession Sociale.

Les prix au m² ont augmenté dans de nombreuses villes : il faut donc y faire attention.

Pour en savoir plus sur Pretto, cliquez-ici

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.