Champs

Madvertise intègre le dispositif impact+ pour réduire l’empreinte carbone de ses campagnes

© Mina Marie - Pexels

Madvertise, AdTech française dédiée à la publicité mobile, d’intègre la solution technologique IMPACT+ dans la mise en place de ses campagnes, afin de mesurer et réduire son impact environnemental.

Cette démarche responsable traduit la prise de conscience écologique de Madvertise qui souhaite réduire l’empreinte carbone liée à la diffusion de ses campagnes de publicité. En effet, Le numérique sera responsable de 5,5 %(1) des émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici 2025. L’industrie de la publicité numérique, omniprésente dans les services Internet, participe de façon importante à ces émissions, et donc au changement climatique.

Calculer la consommation énergétique et les émissions carbone des campagnes publicitaires

Pour pallier cela, l’outil de calcul de consommation énergétique et d’émissions carbone d’IMPACT+ sera utilisé par Madvertise en amont des campagnes publicitaires, afin d’ajuster, si nécessaire, le dispositif pour le rendre le moins énergivore possible. En fin de campagne, Madvertise pourra mesurer l’empreinte environnementale de la diffusion, et calculer l’impact positif des optimisations mises en œuvre. Grâce à IMPACT+, Madvertise dispose d’un outil lui permettant d’analyser finement les facteurs d’amélioration de ses performances environnementales, en les mettant en relation avec les indicateurs de qualité et de performance média de ses campagnes. Les enseignements ainsi obtenus permettront la mise en place de nombreuses actions afin de consommer le moins d’énergie et émettre le moins de gaz à effet de serre possible sans altérer les performances de la campagne : écoconception des messages créatifs, planification de la diffusion lors de périodes plus favorables, surpression sur les formats les moins énergivores pour un objectif de campagne donné, etc.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.