Forêt

La start-up Bird Office et la Fondation GoodPlanet unissent leurs forces

© Kelly Lacy - Pexels

La start-up Bird Office et la Fondation GoodPlanet unissent leurs forces pour créer le premier calculateur permettant d’estimer l’émission carbone des événements.

L'algorithme permet de mesurer toutes les émissions carbone d’un événement (déplacements des intervenants et des participants, matériaux et services, restauration, hébergement, transferts, etc.) et propose en temps réel de contribuer à la neutralité carbone par l’intermédiaire de la Fondation GoodPlanet.

Une nouvelle étape dans la démarche RSE pour le secteur de l’événementiel b2b

Bird Office, acteur du Small Meeting en France, propose à ses clients de contribuer à la neutralité carbone des événements, grâce à son partenariat avec la fondation GoodPlanet. Les équipes chez Bird Office sont, depuis de nombreuses années, impliquées dans une démarche RSE (recyclage, collecte de vêtements pour don à Emmaüs, mise en place d’ateliers de réflexion, de sensibilisation et de pédagogie sur le sujet, etc.). Désormais, elles souhaitent aller plus loin et répondre aux enjeux climatiques en engageant, à ses côtés, ses partenaires et ses clients. Les événements génèrent, en effet, des émissions de gaz à effet de serre (GES), quelle que soit la taille de ces derniers (réunions du comex, séminaires d’entreprises, journées d’études, formation, etc.).

Répondre aux enjeux environnementaux

Créée et présidée par Yann Arthus-Bertrand, la Fondation GoodPlanet est un partenaire reconnu d’utilité publique en ce qui concerne le développement de projets axés sur l’écologie et les enjeux environnementaux. Via le programme « Action Carbone Solidaire » , la Fondation GoodPlanet répond à ces enjeux en proposant des solutions et des alternatives durables et économiquement viables aux activités polluantes, au profit des populations les plus défavorisées.

Ce partenariat global avec la Fondation GoodPlanet standardise la contribution à la neutralité carbone en proposant des actions à l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur événementiel. En effet, la mise en place d’un calculateur spécifique au secteur permet d’évaluer et mesurer l’empreinte carbone de chaque événement. Les clients ont alors la possibilité d’effectuer la compensation carbone des événements organisés et d’agir via le financement de projets de terrain, soutenus par la Fondation GoodPlanet.

Pour les événements en présentiel, le calculateur prend en compte les paramètres suivants :

  • Nombre de participants
  • Durée de l’événement
  • Restauration : type de restauration (petit-déjeuner, déjeuner, pause-café), type de boisson, modalités de livraison, présence ou non de viandes
  • Transport : distance, type de transport
  • Logement
  • Equipements : présence ou non d’un climatiseur, présence ou non d’un rétroprojecteur et d’autres équipements

Pour les événements virtuels, le calculateur prend en compte les paramètres suivants :

  • Nombre de participants
  • Durée
  • Emails avec pièces jointes
  • Stockage sur le cloud de l'événement
  • Livraison de box et de produits chez les participants

Deux leviers forts dans cette initiative

  • Etat des lieux & Evaluation de l’empreinte carbone des pratiques des clients en matière d’événements.
  • Contribution à la neutralité carbone & Participation au financement de projets environnementaux gérés par la Fondation GoodPlanet.
premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.