Femme préparant des burgers

« Plus d’une femme sur deux continue à être victime de préjugés sexistes »

© iStock

iStock, dévoile les résultats d’une enquête selon laquelle 56 % des femmes en France sont toujours victimes de préjugés, la principale raison étant la forme et la taille de leur corps (21 %).

Les résultats sont présentés dans le cadre d'une recherche pour la plateforme Visual GPS d'iStock, et indiquent que les femmes sont victimes de préjugés parce qu'elles ont un poids élevé (48 %), ont trop de courbes (6 %), sont trop maigres (16 %) ou n’ont pas assez de formes (15 %).

Bien que les stéréotypes soient souvent intrinsèquement liés à la discrimination que les femmes subissent encore, la dernière étude Visual GPS révèle également qu'il y a eu un léger changement dans la façon dont les préjugés sont perçus, en raison des efforts récents des marques et des entreprises pour présenter des formes corporelles plus diverses dans leurs campagnes publicitaires. L'étude Visual GPS a révélé une baisse de 7 % du nombre de personnes victimes de toute forme de préjugés corporels en 2021, par rapport aux chiffres de 2020.

Le Dr Rebecca Swift révèle ci-dessous trois conseils clés pour aider les entreprises à choisir des visuels inclusifs pour la Journée internationale des droits des femmes et tout au long de l’année :

Représentez les grandes tailles de manière authentique

Les clients sont attirés par les images de personnes présentant différentes morphologies qui sont généralement sous-représentées. Les femmes sont souvent minces dans les visuels, et selon les données Visual GPS, moins de 1 % des visuels incluent des femmes grande taille. Lorsque vous choisissez des images, des vidéos et des illustrations pour vos campagnes de marketing, pensez à mettre en avant des femmes ayant plus de formes et de courbes, d'autant que les femmes sont deux fois plus représentées dans la publicité que les hommes.

Être body positive

Comprendre le public, en particulier les femmes ayant plus de formes et de courbes qui sont sous-représentées dans les visuels, signifie que vous les voyez et comprenez ce qui les rend uniques. Cela vous donne également l'occasion de montrer comment votre marque peut répondre à leurs besoins spécifiques. Rien qu'au cours des cinq dernières années, nous avons constaté une croissance de 16 % de la quantité de contenu qualifié de “body positive”. En vous attaquant à la représentation des stéréotypes concernant les femmes et l'image corporelle, vous contribuerez à faire évoluer les choses et à faire en sorte que les femmes se sentent plus acceptées, et donc plus engagées vis-à-vis de votre marque. 

Incluez des femmes de tous horizons

La manière dont les femmes sont représentées dans les visuels populaires et la publicité peut souvent perpétuer une série de stéréotypes, et pas seulement en termes d'image corporelle. L’étude suggère que les préjugés liés à la morphologie sont ceux qui se recoupent le plus avec d'autres préjugés, et il existe une forte corrélation entre les préjugés liés à l'image corporelle et le statut socio-économique. Les entreprises devraient également envisager de présenter des visuels qui incluent des femmes de tous âges et de toutes origines ethniques, ainsi que des types de corps, dans le but de se rapprocher des consommatrices de manière transparente et honnête.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.