Jeunes femme travaillant une tasse à la main

Près de 7 Français sur 10 veulent continuer à télétravailler

© Los Muertos Crew - Pexels

Une étude réalisée par l’organisme de formation Venus Consulting met en avant à quel point les français ont intégré le télétravail dans leur quotidien.

Selon l'étude 7 français sur 10 souhaitent continuer à télétravailler et la majorité des DRH considèrent que le télétravail est appelé à durer et même à devenir permanent. Ils sont d’ailleurs 75% à avoir déjà formé leurs managers à la gestion d’équipe à distance (source).

Le télétravail n’est plus vécu comme une contrainte liée à la crise sanitaire ! Il s’impose désormais comme un levier à part entière dans la méthodologie de travail. Il apparait donc judicieux d’offrir aux salariés la possibilité de solliciter quelques jours de télétravail chaque mois.

Adam Hemon, le fondateur de Venus Consulting

Le télétravail a été une découverte pour la plupart des salariés

  • Avant le premier confinement, 72% ne l’avaient jamais pratiqué.
  • 7% ne savaient pas si ouvrir leur boite mail professionnelle et répondre à un mail était une forme de télétravail.
  • Plus de 8 français sur 10 (82%) ont accueilli ce dispositif positivement.
  • Seulement 24% d’entre eux veulent effectuer tout leur temps en présentiel.
  • 68% comptent demander des journées en télétravail.

Tops et flops du télétravail

Le télétravail, selon les salariés, favorise :

  • L’autonomie (40%)
  • La souplesse (18%)
  • La quiétude (15%)

D’autres mettent en avant le gain de temps et de pouvoir d’achat.

Coté flop 13% des salariés vivent encore le télétravail comme une contrainte.

Dans tous les cas, la majorité des français souhaitent trouver un équilibre entre présentiel et travail à distance. En effet, les échanges avec les autres collaborateurs et tous les petits moments informels qui alimentent le bien-être au travail sont précieux pour entretenir la motivation et une vie professionnelle épanouissante. Ainsi, 54% des salariés soulignent que l’ambiance de travail au bureau leur a manqué.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.