Oeuvre MARTIAL RAYSSE

Exposition : La Villa Carmignac vous embarque dans « Le Songe d’Ulysse »

© MARTIAL RAYSSE

La Villa Carmignac vous embarque dans Le Songe d’Ulysse, une aventure esthétique et mythologique librement inspirée de l’Odyssée d’Homère !

Cette année, à la Villa Carmignac, c’est une exposition inspirée par le héros grec qui après la guerre de Troie (L’Iliade), navigua dix ans durant, pour retrouver son foyer. Ulysse aurait touché, dans son errance, au rivage de Porquerolles. II y aurait combattu et terrassé l’Alycastre, ce monstre envoyé par Poséidon et sculpté par l’artiste Miquel Barceló à l’entrée de la Villa Carmignac.

Raysse_Untitled-1962_HD_website

Sur cette île de Méditerranée, où la lumière, la mer, les arbres et les grottes sont les mêmes qu’au temps d’Homère, les dieux et les mythes sont toujours vivants. L’Odyssée nous accompagne encore et nous aide à vivre, comme certaines œuvres d’art plus contemporaines, qui éclairent parfois nos destinées.

Sous l’intuition du commissaire invité Francesco Stocchi, conservateur au musée Boijmans van Beuningen, la Villa Carmignac se transforme pour l’occasion en labyrinthe. Le long retour d’Ulysse, avec ses bifurcations, ses impasses et ses pièges, n’est-il pas un voyage labyrinthique dessiné sur la mer ?

L’Odyssée est un livre, un mythe, un monde

Dans une scénographie visant à le désorienter dans des méandres de couloirs et croisements qui démultiplient les parcours, vous, visiteur ulysséen, serez constamment placés face à des choix : prendre cette voie ou lui tourner le dos, voir une œuvre et pas une autre. Il lui faudra naviguer en déjouant les pièges et les illusions - miroirs, trompe-l’œil et autres trous de serrure - disséminés en chemin par la scénographe Margherita Palli.

Contrairement aux labyrinthes classiques, dénués de tous repères, celui-ci a la particularité d’être peuplé d’œuvres d’art. Le visiteur ira de rencontre en rencontre : femmes et leurs séductions, monstres et leur potentiel d’épouvante, héros, êtres fabuleux et divins, animaux...

ARCHANGELO SASSOLINO - Figurante, 2010 - Steel, bone, hydraulic system - 75 x 65 x 23 cm - Photo Federico Perezzani e Fausto Caliari

Le voyageur reconnaîtra peut-être, parmi ces figures humaines et non-humaines, un peu de lui-même et de quoi sonder, au creux du labyrinthe, ses propres secrets.

Pour Ulysse, celui d’un retour à soi ; pour les visiteurs, marchant dans ses pas, celui d’une odyssée contemporaine et intime.

ROY LICHTENSTEIN - Fishing Village, 1986 - Oil and magma on canvas - H. 198,1 cm ; L. 304 cm - Collection Carmignac © Estate of Roy Lichtenstein New York / Adagp, Paris, 2022

À quelques pas de la Villa, dans le cadre d'un partenariat avec le Parc national de Port-Cros, l'exposition se poursuit cette année également au Fort Sainte-Agathe avec des nuages de Leandro Erlich flottant dans une bande son du groupe Moriarty.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire