Couverture du rapport Fjord Trends 2022

Fjord Trends 2022 : « Les entreprises doivent repenser leur approche. »

© Fjord Trends 2022

Le rapport Fjord Trends 2022 analyse les comportements humains qui influeront sur la culture, la société et les activités commerciales au cours de l’année qui vient.

Dans sa 15e édition, le rapport Fjord Trends d’Accenture Interactive fournit des conseils pratiques aux entreprises, à l’heure où celles-ci cherchent à générer valeur et pertinence pour leurs clients, leurs collaborateurs et la société au sens large.

Selon le rapport, les comportements nouvellement identifiés vont contraindre les entreprises à repenser leur approche de la conception, de l'innovation et de la croissance en raison de l'évolution des attentes et de l'état d'esprit des employés, de la rareté causée par la perturbation des chaînes d'approvisionnement et des nouveaux environnements virtuels tels que le métavers.

Il ne faut pas sous-estimer l’ampleur des changements en cours, en particulier dans notre rapport au monde, ni le rôle que doivent jouer les entreprises pour y répondre. Les choix que les entreprises vont faire dans les années qui viennent vont avoir des conséquences sociétales d’une ampleur sans précédent. Nos relations sont en train de changer - que ce soit entre collègues, avec les marques, la société, les lieux ou les personnes qui nous sont chères. Les défis auxquels les entreprises vont devoir répondre sont nombreux, mais les opportunités le sont tout autant : nous avons devant nous une occasion unique de tisser des relations sociales et sociétales plus positives, qui permettront de trouver un équilibre qui soit bon pour nous, pour la société et pour la planète.

Stéphanie Lafontaine, directrice exécutive et responsable Design chez Accenture Interactive.

Les cinq tendances et comportements humains qui auront un impact sur la société, la culture et les entreprises :

1. Soyez vous-même – Après deux années de pandémie, les Hommes ont un sentiment croissant de pouvoir agir sur leur vie, ce qui influe sur leurs façons de travailler, d’entretenir des relations et de consommer. Ils s’interrogent sur leur identité et sur ce qui compte pour eux. La montée de l’individualisme, que souligne une mentalité où le moi l’emporte sur le nous, a de profondes répercussions sur la manière dont les entreprises doivent revoir leur proposition de valeur offerte à leurs salariés et aura des impacts sur la relation client-entreprise.

2. Vers la fin de l’abondance ? – Au cours de l’année écoulée, nombreux sont les consommateurs qui ont connu des rayonnages vides, une flambée de leur facture d’énergie et des coupures dans les services de la vie quotidienne. Si les pénuries qui frappent la supply chain peuvent n’être que temporaires, leur impact n’en sera pas moins persistant : il conduira à une réorientation de la « mentalité d’abondance » – qui repose sur la disponibilité, la commodité et la rapidité – vers une conscience plus aiguë de l’environnement. Les entreprises doivent répondre à cette angoisse du manque qu’ont connue de très nombreuses personnes dans le monde entier.

3. Au-delà de notre monde – Révolution culturelle en puissance, le métavers, qui associe l’ensemble des couches d’information, des interfaces et des espaces avec lesquels interagissent déjà les utilisateurs, sera la nouvelle frontière de l’Internet. Il est synonyme de nouvelles sources de revenus, de nouveaux types d’emplois et de possibilités infinies pour les marques. Et les consommateurs s’attendront à ce que les entreprises contribuent à développer et à partager ces dernières. Le métavers ne se cantonnera pas aux seuls écrans et casques de réalité virtuelle. Il offrira aux utilisateurs la promesse d’un nouvel espace de création et d’expériences uniques entre le monde réel et digital.

4. La vérité, rien que la vérité – De nos jours, les consommateurs s’attendent à obtenir des réponses à leurs questions en moins de temps qu’il n’en faut pour appuyer sur un bouton ou pour échanger quelques mots avec un assistant vocal. C’est simple et immédiat. Résultat : le nombre de questions explose. Pour les marques, cela se traduit par des questions de plus en plus variées, que les clients posent via des canaux toujours plus nombreux. Tout cela devient un véritable défi pour les concepteurs et les entreprises. Pourtant, ce défi mérite d’être relevé, car il représente un moyen de créer une relation de confiance et de faire la différence face à la concurrence.

5. Prenez-en soin – Les soins ont pris une place fondamentale l'année dernière, et cela sous toutes leurs formes : soins personnels, soins pour autrui, service de soins ainsi que le développement de canaux digitaux utilisés pour fournir des soins. Pour les employeurs comme pour les marques, cela représente autant d’opportunités que de défis, quelles que soient par ailleurs leurs compétences en matière de médecine ou de santé. Dans la vie, nous continuerons à donner la priorité au devoir que nous avons de prendre soin de nous-mêmes et des autres. Les designers comme les entreprises doivent en tenir compte pour pouvoir intégrer ces notions de soins.

À l’heure où les consommateurs revoient complètement leur rapport au monde, les marques seront confrontées à deux responsabilités : prendre soin du monde d’aujourd’hui, tout en bâtissant celui de demain d’une manière qui soit positive pour la planète, pour leurs activités et pour la société. Pour y parvenir, il est essentiel de bien comprendre les répercussions de ce rapport au monde et de ces aspirations, et de les convertir en stratégies commerciales percutantes, génératrices de pertinence et de croissance.

Sohel Aziz, directeur exécutif d’Accenture Interactive France et Benelux.
premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire