garcon prêt à s'envoler avec un jetpack sur le dos

Imagine lance sa « Campagne grands donateurs » pour répondre aux défis de la recherche en génétique

© RichVintage - getty

L’Institut des maladies génétiques Imagine a lancé sa première Campagne Grands donateurs, « Chercher pour chaque enfant, Trouver pour tous » , emmenée par Anne et Henri de Castries.

Cette campagne, dont l’objectif est de lever 40 millions d’euros sur cinq ans, a pour ambition de soutenir et de libérer tout le potentiel de la recherche sur les maladies génétiques au sein de l’Institut, au service des enfants malades et de leurs familles. Douze millions d’euros ont déjà été levés, soit 30% de l’objectif de cette campagne.

Intimement convaincus par le succès de son modèle public-privé et son approche unique au monde rassemblant médecins, chercheurs et patients dans un même lieu, Anne et Henri de Castries ont décidé de s’engager aux côtés d’Imagine en tant que Présidents de Campagne. Dans cette mission, ils seront entourés d’un comité composé de douze membres*.

« Chercher pour chaque enfant, trouver pour tous »

Aujourd’hui à Imagine, la recherche est à la croisée des chemins : les meilleures expertises scientifiques et médicales mondiales sont physiquement rassemblées autour du patient, à un moment où les transformations technologiques permettent de bouleverser l’état de la science et découvrir ainsi de nouveaux traitements. Les fonds levés par Imagine depuis sa création ont été le catalyseur du développement de l’Institut. Pour pouvoir aller plus vite, et encore plus loin, un minimum de 40 millions d’euros est nécessaire. C’est la raison d’être de cette campagne, qui doit permettre de financer des projets autour de trois grands axes.

Pr Stanislas Lyonnet, Directeur de l’Institut Imagine.

Ne laisser aucun enfant en situation d’errance diagnostique

À travers ces projets, Imagine doit en effet recruter de nouveaux talents scientifiques parmi les meilleures équipes internationales, faire l’acquisition d’équipements de dernière génération, et mettre en œuvre ses programmes d’excellence dans les six domaines d’intégration scientifique et médicale dont l’Institut a fait ses priorités. Ces projets doivent permettre d’offrir les meilleures conditions de recherche, de ne laisser aucun enfant en situation d’errance diagnostique sans soutien, avec comme objectifs de doubler le nombre de diagnostics et de doubler le nombre des enfants ayant accès à un essai thérapeutique, de 15 % à 30% des enfants diagnostiqués aujourd’hui d’ici 2026.

  • Axe 1 : Faire parler l’ADN - Mieux comprendre le fonctionnement du vivant et ses dérèglements pathologiques et donc l’origine des maladies.
  • Axe 2 : Penser et construire les thérapies de demain – Apporter au plus vite aux patients des traitements innovants et valoriser la recherche
  • Axe 3 : Partager les savoirs - Former les futures générations de chercheurs en génétique
premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.