Pomme de terre en forme de coeur

Hors Normes, « l'épicerie du moche » lève 1,5 million d'euros

© Aamulya - Getty Images

Hors Normes a choisi de lutter contre le gaspillage alimentaire à sa source ! Depuis un peu plus d’un an, elle propose en effet aux producteurs de commercialiser leurs fruits et légumes refusés par les circuits de distribution traditionnels (parce que trop gros, trop petits, ou tout simplement trop « moches » …) en direct aux consommateurs, via un site web dédié.

Parce que l’enjeu est immense, et parce que le concept a déjà su séduire plus de 1000 clients réguliers en région francilienne, Hors Normes annonce lever 1,5 million d’euros dont 500 000 de dette. Créé en avril 2020 par Grégoire Carlier, Sven Ripoche et Claire Laurent (ex Deliveroo, La Fourchette et Flow & Co), ce service a déjà su convaincre un millier de consommateurs réguliers en Île-de-France. Désormais soutenue financièrement par une dizaine de fonds et business angels de renom, l’entreprise prépare son déploiement géographique, ainsi qu’une extension de sa gamme aux autres références de l’alimentaire. Intervenant en amont de la chaîne de valeur, la startup entend s’inscrire pleinement et durablement dans les enjeux liés au gaspillage alimentaire en France et en Europe.

Hors Normes : un soutien économique pour les producteurs, comme pour les consommateurs

L’idée de Hors Normes a germé dans l’esprit de Grégoire Carlier début 2020, tandis que la crise sanitaire soulevait d’ores et déjà des questionnements liés à la souveraineté alimentaire de notre territoire, mais aussi à la nécessaire rationalisation de nos consommations quotidiennes. Alors que peu de solutions existent en amont de la chaîne de valeur, Hors Normes permet aux producteurs de fruits et légumes bio hexagonaux de commercialiser la part « rejetée » de leur stock, soit 5 % en moyenne, en direct aux Franciliens aujourd’hui, et à tous les Français demain, à des tarifs jusqu’à 40 % inférieurs à ceux des épiceries bio. Une relation économiquement gagnante / gagnante, qui a en outre la vertu de s’attaquer au sujet du gaspillage alimentaire à sa racine !

Les chiffres sont suffisamment éloquents pour être rappelés : 10 millions de tonnes de produits consommables sont dans notre pays gaspillés tout au long de la chaîne de valeur. Si les initiatives sont nombreuses et méritantes aujourd’hui pour permettre une seconde vie aux produits non commercialisés, c’est je crois dès le début de cette chaîne qu’il s’agit de lutter. Nous achetons donc tous les fruits et légumes bio biscornus ou mal calibrés à nos agriculteurs partenaires, et leur trouvons des consommateurs qui, pour des raisons de budget ou tout simplement d’engagement en faveur d’une production locale, saine, et raisonnée, se feront un plaisir de les déguster chaque semaine !

Grégoire Carlier, CEO de Hors Normes

Plus d’un millier de franciliens commandent d’ores et déjà chaque semaine un panier de fruits et légumes bio et se font livrer dans un point de vente partenaire à proximité de leur domicile, ou bien chez eux directement.

Hors Normes : devenir « l’épicerie du moche » !

Forte de ce premier financement, la startup, qui recrute actuellement une dizaine de nouveaux profils « Tech » et « Logistique », entend dans les prochains mois :

  • Ouvrir un hub au sein d’une autre grande ville française (Lyon, Bordeaux ou Marseille sont à l’étude) ainsi qu'européenne
  • Étendre sa gamme aux autres produits alimentaires refusés par la distribution traditionnelle (mal conditionnés, avec une DLC courte…) afin de devenir une épicerie en ligne du quotidien pour un maximum de consommateurs éclairés.

Pour ce faire, un cahier des charges est notamment en préparation. S’il impose aujourd’hui le label « Agriculture Biologique » aux fruits et légumes commercialisés, il saura évoluer en fonction des nouvelles références, avec toujours en priorité une distribution raisonnée et respectueuse de l’environnement. En parallèle, de nouvelles fonctionnalités vont prochainement être ajoutées au site web de Hors Normes, de sorte à proposer aux clients une expérience de commande et de livraison plus personnalisée.

Ce premier tour de financement, qui vient récompenser une croissance rapide, marque le démarrage d’une toute nouvelle étape dans l’expansion de Hors Normes en France et en Europe. Il nous conforte dans la raison d’être partagée par toute l’équipe : prendre la problématique du gaspillage alimentaire à sa source, aux côtés de nos producteurs français, en proposant du bon, du sain, mais moins cher !

Grégoire Carlier, CEO de Hors Normes.
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire