Un restaurant McDo

McDonald's en France compte 75 000 salariés dont 40 % d'étudiants

Incarnant l’un des plus gros pourvoyeurs de jobs, McDonald's est depuis 2019 le premier employeur de France, avec plus de 75 000 salariés sous enseigne, dont de nombreux étudiants. C'est également le seul restaurant connu où tous les managers ont débuté en tant qu'équipiers, « en bas de l’échelle ».

40 % des effectifs sont des étudiants

Dans l’enseigne américaine, les boulots étudiants représentent presque la moitié des effectifs. Hervé Baron, vice- président RH de McDonald’s France expliquait au Parisien que la chaîne de restauration avait développé des process pour accueillir les étudiants en adaptant les horaires et en sanctuarisant les périodes de révision et d’examen. « 80  % des contrats proposés aux étudiants sont des CDI, avec un maximum de 24 heures par semaine » ajoutait-il. « Et surtout, leur planning peut évoluer en fonction de la priorité donnée à la réussite scolaire ». La restauration rapide est aussi réputée pour permettre aux plus fidèles d’avoir des perspectives d’évolution. « Après 10 mois d’ancienneté, l’équipier, même étudiant, pourra progresser au sein du restaurant, bénéficier d’une augmentation de salaire et prendre des responsabilités de formateur ou de manageur », précise le vice-président RH de McDonald’s France.

« Considération et inclusion : seule boîte où l’on ne te demande jamais d’où tu viens »

Amanda Hezzaz, Hiba Belhoua, Brian Dufossé et Eloïse Béréziat, âgés entre 16 et 25 ans, racontaient aux journalistes du Monde comment le McDonald’s de Bourg-en-Bresse leur avait permis d’être indépendants financièrement et de retrouver de l’ordre dans leurs vies. Pour la plus jeune, déscolarisée, l’enseigne représente une école de la deuxième chance, comme pour nombre de ses collègues aux parcours non-linéaires. « Au début, j’avais honte de travailler à McDo. Je ne voulais pas aller dans celui du centre, j’avais peur qu’on se moque de moi de pas faire de grandes études. Mais, au final, c’est pas un travail nul ». Pour bon nombre de jeunes, ce travail offre un cadre et des amis. « Plutôt que rien faire, ça me change les idées d’être là, je vois des nouvelles personnes tous les jours », racontait Hiba qui souhaite devenir infirmière.

S'engager en faveur de la diversité et de la parité

Parmi les entreprises américaines, le bilan de McDonald’s en matière de diversité se distingue : l’enseigne a été l’une des premières à soutenir les restaurateurs noirs aux États-Unis, il y a un demi-siècle. Elle a également élevé de nombreux Afro-Américains à des postes de cadres supérieurs, y compris comme directeurs généraux. McDonald’s affirme avoir commencé à mesurer la diversité dans ses rangs et testé de nouvelles initiatives. Aussi, la création de groupes d’employés tenant compte de la diversité et de la parité, afin d’évaluer les candidats aux postes de cadres, en est une. Après une baisse de soutien, l’entreprise a également rétabli le financement de son conseil pour les employés afro-américains et pour que plus de femmes occupent des postes à responsabilité. L’entreprise a aussi déclaré qu’elle rendra compte chaque année de ses objectifs en matière de diversité.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.