Message  - Lettre à moi-même -  avec un homme de dos

Nouvelle campagne de Santé Publique France pour la Journée mondiale de lutte contre le sida

© Santé publique France

Des personnes séropositives remontent le temps pour faire avancer les mentalités dans une expérience forte et émouvante.

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, mercredi 1er décembre, Santé publique France a sollicité dentsu pour faire changer les regards sur les personnes séropositives et encourager le dépistage. Pour cela, une expérience forte et émouvante a été imaginée pour lutter contre les discriminations liées à la séropositivité.

Si les traitements permettent depuis longtemps aux personnes séropositives d’avoir une charge virale indétectable et de vivre pleinement sans transmettre le virus, les discriminations continuent. Celles-ci s’expliquent, en grande partie, par le fait que beaucoup ne connaissent pas l’avancée des traitements. Il en résulte de la peur, des discriminations et un frein au dépistage.

Et c’est ce moment précis où l’on apprend sa séropositivité, où l’on pense que la vie s’arrête, qui est mis en lumière à travers l’histoire de 3 personnes séropositives et qui s’intitule : Lettre à moi-même.

« Lettre à moi-même » : Des histoires vraies pour lutter contre les idées fausses

Pour déconstruire ces préjugés, un appel à témoignages a été lancé auprès de personnes vivant avec le VIH depuis de nombreuses années et qui suivent un traitement. Ils leur ont proposé d’écrire une lettre à eux-mêmes et de se l’adresser le jour où ils ont appris leur séropositivité. Le but : se rassurer et montrer que ce virus ne va pas les empêcher d’aller au bout de leurs projets, d’avoir des enfants, de se marier… de vivre longtemps et en bonne santé malgré ce qu’ils ont cru ce jour-là. En se parlant à eux-mêmes, c’est à tout le monde qu’ils parlent : ils sensibilisent le grand public et donnent un véritable message d’espoir à toutes celles et ceux qui viennent d’apprendre leur séropositivité.

Vivre avec le VIH, c’est d’abord vivre

Avec ce film, le choix a été fait de mettre l’émotion des mots avant les chiffres. La vidéo de cette expérience a été filmée par le réalisateur Thibaut Buccellato. Elle sera largement diffusée mercredi 1er décembre, soutenue en média par plusieurs partenaires tels que 20 minutes, Connection, Hornet, Blue Savanah, Garçon ou encore Jeune Afrique. Elle est surtout l’occasion d’inviter aux échanges et aux discussions.

Plus d’informations

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.