Paysage au couché du soleil avec des eoliennes dans le fond

SPIE s'engage pour contribuer à limiter le changement climatique

© Pixabay

SPIE a annoncé que ses engagements RSE pour contribuer à limiter le changement climatique à 1,5 degré ont été approuvés par la Science-Based Targets Initiative (SBTi).

SPIE, acteur européen indépendant des services multitechniques dans les domaines de l’énergie et des communications, annonce que le SBTi (Science Based Targets initiative) a validé ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, les jugeant conformes à son guide des bonnes pratiques et à l’Accord de Paris.

S'adressant aux entreprises, le SBTi se fixe comme objectif de piloter une « action climatique ambitieuse » en leur proposant de faire de leur transition vers une économie bas carbone un avantage compétitif. Pour cela, elle cherche à s'assurer de l'adéquation des objectifs de réduction des gaz à effet de serre que se fixent les entreprises avec les données de la science climatique. Les objectifs approuvés par l’initiative SBTi couvrent les émissions directes et indirectes générées par les activités de SPIE, conformément aux réductions requises pour maintenir le réchauffement à 1,5 degré Celsius.

Une politique environnementale axée sur la transition vers une économie bas carbone

Acteur de l’économie verte depuis plus de 10 ans, SPIE place le développement durable au cœur de ses activités et de ses politiques internes. Le Groupe mène ainsi depuis 2010 une politique environnementale ambitieuse afin de contribuer à relever les défis énergétiques et climatiques. Aujourd’hui, cette action est renforcée par les plans de relance européens. En œuvrant au quotidien pour réduire son impact carbone et celui de ses clients, SPIE se place du côté de la solution.

SPIE s’est engagée à réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par ses activités (scopes 1 et 2) de 25 % d’ici à 2025. Deux tiers de ses émissions indirectes (scope 3 - principalement les achats) devront provenir de fournisseurs ayant des objectifs ambitieux de réduction de leur empreinte carbone.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire