Affiche de la semaine pour la qualité de vie au travail (SQVT)

L’Agefiph s’engage pour le maintien en emploi des personnes en situation de handicap invisible

© Agefiph

Dans le cadre de son partenariat avec l’Anact, organisateur de la Semaine pour la qualité de vie au travail (SQVT) qui se tiendra du 14 au 18 juin 2021 sur le thème de « Travailler ensemble » , l’Agefiph se mobilise sur le sujet du maintien en emploi aux côtés du réseau des Cap Emploi et du FIPHFP.

La période actuelle et les différents épisodes de confinement ont fortement contribué à fragiliser le lien social au sein même des équipes de travail. En parallèle de ces difficultés liées au télétravail, les risques sanitaires, la nécessité de s’adapter aux variations d’activité ou encore l’incertitude à l’égard de l’avenir, ont généré des risques en matière de désinsertion professionnelle pour les personnes en situation de handicap ou avec une maladie chronique. Ces dernières représentent pourtant 15 % de la population active, soit près d’un salarié sur six, une proportion qui pourrait passer à une personne sur quatre à l’horizon 2025.

Concilier travail et cancer

Aujourd’hui, 160 000 personnes en emploi sont touchées par un cancer. Conscientes de l’importance d’adapter l’organisation et les conditions de travail des personnes en situation de handicap et de maladie chronique pour favoriser leur maintien dans et en emploi, les entreprises engagées pour l’inclusion portent une attention particulière à ces fragilités individuelles. Cela suppose néanmoins que les employeurs et les acteurs du handicap et de l’emploi soient pleinement engagés et attentifs à ces situations.

C’est pourquoi l’Agefiph s’engage au côté de l’Anact dans la Semaine de la Qualité de vie au travail. Elle participera à un webinaire « Handicaps, maladies chroniques : favoriser la poursuite du travail en période de crise » pour aborder les difficultés que peuvent rencontrer les personnes en situation de handicap ou de maladie en période de crise et de reprise, les méthodes pour repérer les situations de fragilités professionnelles, le rôle des acteurs de l'entreprise pour faciliter leur maintien en activité et la meilleure manière de construire des entreprises plus inclusives. L’Agefiph participera également, en partenariat avec les Aract à plusieurs webinaires.

De plus, tous les ans, l’Agefiph lance un appel à projets innovants pour expérimenter et développer de nouvelles modalités d’actions visant à la sécurisation des parcours et des transitions professionnelles des personnes handicapées. La thématique 2020 répondait à l’enjeu de la « prévention de la désinsertion professionnelle et du maintien en emploi » , 15 projets ont été retenus et sont actuellement soutenus par l’Agefiph. L’appel à projets 2021 continue à décliner cet engagement en apportant un soutien à l’innovation dans le domaine du développement des compétences sous toutes ses dimensions, pour permettre aux personnes handicapées dans toute leur diversité (âge, genre, statut vis-à-vis de l’emploi, situation familiale, qualifications, expériences, handicap, etc.) de pouvoir choisir leurs parcours professionnels, d’y accéder dans les meilleures conditions, d’en être acteur. Et in fine, donner la possibilité aux entreprises de recruter, parmi ces nouveaux profils, les compétences qu’elles recherchent, de faire évoluer leurs collaborateurs tout au long de leur vie professionnelle et de les maintenir en emploi.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.