Femme traversant la rue sur un passage piéton

WeWard souhaite faire de la marche à pied un réflexe pour les urbains

© Ivan Pantic - Getty

Dans une vision future, la ville intelligente apportera une nouvelle dimension en alliant intelligence collective et intelligence artificielle. La ville se métamorphose progressivement pour répondre aux besoins prioritaires écologiques et environnementaux.

Nouveaux modes de transports, systèmes routiers, modes de vie… l’usager est au cœur de la réflexion en étroite collaboration avec les collectivités. Comment la marche à pied s’impose-t-elle dans une ville ultra intelligente et repensée pour faciliter les transports ?

Construire la ville de demain dans un intérêt écologique

La création de smart cities s’inscrit dans un développement urbain où la qualité de vie des habitants est primordiale. La problématique des transports en commun se pose : ils doivent se positionner au service de l’écologie pour rendre la ville plus verte et durable en développant la « smart mobility » . Ce concept doit promouvoir les mobilités douces telles que l’usage du vélo ou bien la marche à pied.

La smart city va ainsi permettre de fluidifier la circulation, résoudre les problèmes de stationnement et réduire l’impact environnemental lié à la qualité de l’air et l’empreinte carbone. La voiture est responsable de plus de 50 % des émissions de gaz à effet de serre des transports en France, puisqu’une voiture citadine thermique émet environ 104g de CO₂ par kilomètre parcouru. La marche à pied s’inscrit ainsi dans la dynamique écologique de la smart city.

Le trottoir au cœur des grands enjeux de la smart city

Si les trottoirs ont souvent été négligés au profit des routes pour faciliter les déplacements en centre-ville, ce n’est pas dans cette dynamique que se positionne la smart city. Dans la plupart des grandes villes, on observe une augmentation de la taille du trottoir pour réduire la place de la voiture, plaçant le trottoir comme un nouvel Eldorado.

En France, seulement 25 % des habitants pensent que la situation des piétons s’est améliorée ces dernières années. Pour améliorer l’usage de la marche et rendre les villes plus « marchables », les français souhaitent entre autres : des trottoirs plus larges et bien entretenus, les réserver aux déplacements à pied et constituer un réseau complet de cheminements piétons dans la ville.

WeWard place la marche dans la ville de demain

Fort de ce constat, WeWard souhaite faire de la marche à pied un réflexe pour les urbains, en plaçant ce moyen de déplacement comme une référence dans la ville de demain. Depuis sa création, l’application a permis d’économiser plus de 184 millions de tonnes de CO₂. Les utilisateurs de WeWard augmentent ainsi leur taux de marche quotidienne de 24 %.

L’engagement de WeWard est également de replacer l’humain au cœur de la smart city en redynamisant les centres-villes. Une multitude de lieux à visiter en ville sont présentés sur la carte interactive, ce qui a permis à WeWard de comptabiliser plus de 1153 milliards de kilomètres parcourus à pied.

Bien que peu technologique, la marche à pied possède la quasi-totalité des vertus recherchées par les Smart Cities. Il s’agit du moyen de déplacement le plus économique et écologique ayant un impact prouvé sur la santé physique et mentale de ceux qui la pratiquent. Promouvoir la marche à pied dans les dispositifs de la ville de demain nous paraît être essentiel pour améliorer le bien-être des citoyens tout en favorisant le dynamisme des centres-villes.

Yves Benchimol, cofondateur de WeWard

La plateforme WeWard a été créée en 2019 sous l’initiative d’Yves Benchimol, ingénieur polytechnicien, expert de la géolocalisation, des sciences cognitives, de l’intelligence artificielle et de la retailtech (technologie appliquée au secteur de la distribution).

WeWard compte aujourd’hui plus de quatre millions utilisateurs actifs et a déjà récompensé plus d’un milliard de kilomètres à pied. En France, cette croissance exponentielle du nombre d’usagers lui permet de se hisser dans le top des applications de l'Apple Store et Google Play.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire