Voilier cargo

TOWT, des voiliers-cargos comme alternative aux porte-conteneurs conventionnels

© TOWT

La levée de fonds citoyenne TOWT bat son plein et remporte le record d’intentions d’investissements sur LITA.co : trois millions d'euros. Afin de mettre à flot son voilier-cargo à propulsion vélique, TOWT prévoyait a minima un million d'euros. Mais, alors même que la collecte de fonds n’est pas encore ouverte, les promesses d’investissements dépassent les espérances.

TOWT (TransOceanic Wind Transport) est une société bretonne qui souhaite réduire l’impact environnemental du transport maritime de marchandises en développant une alternative aux porte-conteneurs conventionnels. En utilisant la force du vent pour dessiner les contours d’une logistique maritime sobre en carbone, le transport à la voile offre des perspectives de développement économique et d’innovation. Pour lancer sa future flotte de voiliers-cargos, TOWT réserve trois millions d’euros de sa levée de fonds à l’épargne citoyenne et fait appel aux investisseurs particuliers via LITA.co

L’énergie vélique comme moteur de la transition énergétique

Le transport maritime mondial représente 3 % des émissions de gaz à effet de serre, presque autant que l’aérien. En outre, chaque année 90 % des biens échangés dans le monde, soit près de 10 milliards de tonnes, passent par la mer. Un volume qui devrait être multiplié par trois d’ici 2050.

En contrepoids, TOWT remet au goût du jour un transport ancestral et écologique en partant d’un constat simple : le vent au large est abondant, prédictible et renouvelable. Or, la voile est le meilleur moyen de transformer cette énergie propulsive pour transporter de grandes quantités de marchandises sur de longues distances. Grâce à leur technologie, l’empreinte carbone des produits de leurs clients sera réduite de 90 %.

Décarboner le transport et pérenniser une filière maritime durable

Cela fait déjà 10 ans que TOWT affrète au total 18 « vieux gréements » (anciens voiliers) sur cinq routes maritimes transatlantiques et européennes. Un million de marchandises ont déjà été transportées par leurs navires véliques, qui sont quasiment aussi rapides que les transporteurs conventionnels.

Parallèlement, parce que la transition ne se fait pas sans sensibilisation, les fondateurs Guillaume Le Grand et Diana Mesa ont créé le label ANEMOS©. Exemple de transparence, il permet aux citoyens d’avoir accès à l’ensemble des informations sur le produit et son cheminement, authentifiant ainsi que les biens transportés par la voile sont compatibles avec la préservation des océans et de la biodiversité marine.

Inviter les citoyens à participer au financement d’un projet à l’impact systémique sur la filière maritime

Aujourd’hui, LITA.co invite les citoyens à diversifier leur épargne en investissant dans des obligations vertes qui bousculent les pratiques du secteur maritime.

Les fonds levés permettront à TOWT de financer une flotte de quatre voiliers-cargos d’ici 2025. Ils seront trois fois plus rapides et auront une capacité de stockage de marchandises 30 fois supérieure à celle des vieux gréements. Les cales sont d’ailleurs d’ores et déjà réservées par de grands noms issus du secteur viticole ou encore du textile et du chocolat.

L’avenir de la voile déjà sur les rails

À quelques mois de la mise à l’eau du premier bateau, TOWT affiche déjà une prévision positive en termes de rentabilité. Son chiffre d’affaires se divise entre le transport de marchandises (85 %), le transport de passagers (dans le cadre d’expéditions scientifiques), et l’élevage dynamique en mer de vins et spiritueux.

Avec LITA.co, l’entreprise affirme sa volonté de révolution systémique du transport maritime, en cohérence avec l’urgence climatique que nous connaissons.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.