Bocaux remplis de nourriture

Commande à emporter : Uber Eats propose d’apporter ses propres contenants

© Maryna Mashkina- getty

Après avoir lancé un système de consigne avec Bioburger, Uber Eats annonce l’expérimentation d’un système permettant aux clients d’apporter leur propre contenant lors de commandes à emporter.

Pendant plus d’un mois, avec six enseignes différentes dans 16 villes en France, Uber Eats teste ce nouveau modèle via son option de commandes à emporter. Cette annonce s’inscrit dans une démarche de transition déjà en place. En effet, depuis plusieurs années, « Uber Eats a à cœur d’aider les restaurants de toute taille à transitionner vers l'utilisation de contenants écoresponsables, réutilisables et limiter au maximum les déchets » , indique le communiqué de presse, notamment grâce à :

  • Un partenariat dédié avec Dinovia qui propose plus de 250 références de contenants écoresponsables aux 35 000 restaurants et commerçants partenaires Uber Eats
  • En ne proposant plus par défaut de couverts, pailles et serviettes pour toutes les commandes effectuées sur l’application depuis 2019
  • En mettant en avant les restaurants proposant des contenants écoresponsables au sein de l’application Le 15 février 2021, Uber Eats a signé avec 18 autres acteurs du secteur et avec le ministère de la Transition écologique, une charte d’engagement qui fixe des objectifs pour réduire les contenants et les emballages en plastique à usage unique, développer leur réemploi et mieux les recycler.

Uber Eats et Bioburger testent un système de consigne

En juin 2021, Uber Eats proposait l’expérimentation d’un système de consigne avec l’enseigne Bioburger, acteur de la restauration rapide 100% bio et responsable, afin de tester l’appétence pour une transition vers des contenus réutilisables.

  • Plusieurs centaines de commandes « zéro déchet » représentant près de 5% du total des commandes dans les 2 restaurants proposant cette option
  • Plus de 400 menus zéro déchet vendus (1,3 par commande)
  • 30% de taux de retour des emballages
  • Environ 2 kilomètres de distance séparant les restaurants partenaires et le domicile du client.

Uber Eats et Bioburger, ont décidé de poursuivre l’expérimentation au-delà des 4 semaines énoncées pour continuer à affiner cette option, voir comment l’optimiser au mieux et pouvoir augmenter la visibilité et l’adoption de ce modèle de consigne.

Nous avons à cœur de continuer à accompagner les restaurants et les clients et à prendre toute notre part dans la transition vers la limitation de déchets. Avec cette expérimentation, nous souhaitons connaître l’appétence des clients pour ce type de services et notre ambition est également de pouvoir élargir le nombre de restaurants offrant cette alternative pour proposer ce test à une plus grande échelle.

Bastien Pahus, General Manager Uber Eats France.
premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.