Visuel de la solution d'animation en 3D de kinetix

1ère utilisation d'une solution d’animation 3D assistée par l’I.A dans le JT de TF1

© Gerd Altmann - Pixabay

Dans le cadre de sa participation à la sixième édition du programme Media Lab de TF1 à Station F, Kinetix, start-up spécialisée dans l’animation 3D assistée par de l’IA, expérimente sa solution au sein des rédactions du Groupe TF1.

TF1 souhaite développer l’incorporation d’animations 3D aux contenus d'information et pour cela, le groupe s’appuie sur la seule Deep Tech française à avoir créé une I.A capable de transformer automatiquement un mouvement humain en animation 3D à partir d’une simple vidéo 2D. Une prouesse technique et technologique testée pour la première fois lors du Journal de 20h pour la rubrique « Demain » dédiée au sujet des exosquelettes.

Kinetix, le nouvel acteur du « no code » dédié à la 3d animée accéléré par TF1

Le programme d'accélération du Groupe TF1, le Media Lab TF1, basé à Station F à Paris, a sélectionné Kinetix pour travailler pendant six mois en collaboration avec les équipes de création des JT du Groupe. Kinetix a su convaincre grâce à une solution unique et innovante sur le marché de l’animation 3D.

Fondée en 2020 par Yassine Tahi et Henri Mirande, Kinetix est en la start-up française à avoir développé une technologie d'animation 3D assistée par l'I.A. Celle-ci permet la génération automatique et instantanée d’animations 3D de personnages, à partir d’une simple vidéo 2D. L'ambition de Kinetix est de casser les barrières technologiques pour rendre l'animation 3D accessible et rapide à réaliser au plus grand nombre, professionnels ou non, en automatisant une première partie du processus de production.

Un premier essai réussi au sein des rédactions de tf1

Très concrètement, au sein des rédactions de TF1, et avec l’aide des équipes de création du Groupe, la plateforme no code de Kinetix sert à accélérer l’intégration d’animations 3D sur les plateaux des JT en donnant accès à des outils d’édition et de création simples et intelligents. A l’occasion du JT de 20h du 9 mai 2021, TF1 a ainsi pu tester pour la première fois sa technologie pour une expérience 3D animée de qualité dans la rubrique « Demain » consacrée aux exosquelettes. Pour cela, une équipe de TF1 a chargé sur la plateforme Kinetix une vidéo en 2D. A partir de cette dernière, les algorithmes de Kinetix ont généré automatiquement et instantanément un modèle en 3D. Ce modèle a ensuite été retravaillé par un animateur, pour être transféré sur un nouveau modèle 3D et intégré à une scène.

A terme, Kinetix ambitionne même d’automatiser 80% du processus d'animation afin d’accélérer davantage le travail des animateurs, mais aussi de permettre aux non spécialistes du format travaillant dans les rédactions de pouvoir réaliser eux-mêmes des animations 3D rapidement, simplement et à moindre coût.

La 3D assistée par l’IA au service de l'information

Grâce à Kinetix, la rédaction de TF1 entend poursuivre son appropriation de la 3D à visée pédagogique. En effet, la rédaction de l’Information du Groupe veut s’appuyer de plus en plus sur la technologie de la 3D lors de ses JT avec l’objectif de rendre plus accessibles des sujets complexes et plus compréhensibles des thèmes tels que l'économie, la santé ou encore les technologies futures via des représentations visuelles et graphiques.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.