Logo Agoracles

Agoracles : la collection de NFTs à ne pas manquer

© Agoracles

Il y a quelques mois, Enzo et Chiara Yee, frère et sœur amateurs d’art avant-gardiste et entrepreneurs précoces croisent le chemin du designer Olivier Lapidus. De leur rencontre est née Agoracles, une startup spécialisée dans les NFTs.

Agoracles est spécialisée dans les NFTs – créations dématérialisées qui bousculent le marché de l’art – et la production d’œuvres uniques qui revisitent l’univers mythologique. Des œuvres qui, en une soirée, s’arrachaient il y a peu pour 120.5 Ethereum (plus de 300 000 euros) et dont 3 % de la vente totale seront reversées à une association.

Enzo, Chiara et Olivier

À l’origine de l’aventure : une rencontre. Celle d’un frère et d’une sœur, complices de toujours et entrepreneurs précoces et d’un designer iconoclaste aux créations reconnues et aux inspirations métissées.

Les premiers s’appellent Enzo et Chiara Yee ; l’un étudie à Londres, l’autre s’envolera bientôt pour les États-Unis ; à eux deux ils n’ont pas quarante ans. Dynamiques et touche-à-tout, ils sont passionnés d’art futuriste et d’univers virtuels, soudés, instinctifs et inspirés. Le troisième est Olivier Lapidus, couturier et designer de renom aux créations hybrides, ancrées à la fois dans le monde de la tech et dans celui de la mode, dans l’artisanat et dans l’industrie, avec, pour fil conducteur, la pureté des lignes et l’innovation débridée.

Ensemble, ils vont développer une approche artistique à la croisée de deux univers : celui des récits mythologiques et celui des technologies du futur.

Agoracles : mythologie augmentée

Tous trois imaginent une approche artistique inédite où se mêlent métavers/monde virtuel, art avant-gardiste et mythologie grecque… Au cœur de cet univers fantasmagorique, des NFT en 3D qui revisitent les mythes anciens à travers des créatures hybrides mêlant divinités grecques et animaux mythologiques inspirés des douze travaux d’Héraclès. Des œuvres à l’esthétique unique, à la fois disruptives et poétiques, futuristes et enracinées dans un imaginaire de légende. Des créations où cohabitent le réel du vivant – celui d’Olivier Lapidus, artiste actuel à la modernité inclassable – et le féérique de la fiction.

Découvrir le site

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.