Adolescent jouant du rock and Roll

ANote Music, plateforme d’investissement et d’échange en droits musicaux, arrive en France

© zeljkosantrac - Getty

ANote Music est la première plateforme d’investissement et d'échange européenne dédiée aux redevances musicales. Elle est disponible en France dans le cadre de son déploiement en Europe. La startup est à l’origine d’un business model inédit qui rend accessible aux investisseurs de toutes tailles et aux particuliers l’acquisition de droits musicaux.

Grâce à ANote Music il est désormais possible d'investir dans la musique. Plus concrètement, accéder à une part des revenus générés par les droits musicaux.

Un modèle à la croisée de la finance, de l'économie réelle, de l’industrie musicale et de la technologie

Fondée en 2018, la plateforme permet d’une part aux artistes, maisons de disques et éditeurs de proposer au public d'investisseurs une partie de leurs catalogues de droits musicaux sans ne jamais céder ou perdre le contrôle artistique. D’autre part, les investisseurs, particuliers ou professionnels, peuvent en disposer.

Ainsi, ANote Music propose :

  • Une nouvelle source de financement aux artistes,
  • Un apport de liquidités et de nouvelles opportunités de développement dans une industrie en recherche constante de financement,
  • Un support d’investissement et d’épargne dynamique et ludique, accessible à tous (à partir de 6 €), à l’abri des chocs financiers mondiaux et qui permet d’espérer des rendements confortables. À l’échelle du marché, le rendement va en moyenne de 6 % à 17 %.

Comment la plateforme ANote Music fonctionne :

Les propriétaires de droits musicaux placent aux enchères un pourcentage de leur catalogue de droits. ANote Music remet aux investisseurs les analyses chiffrées relatives à ces catalogues, et détermine le montant minimum à investir. Puis les enchères débutent sur le marché primaire.

Une fois les enchères terminées et les actions distribuées aux investisseurs, ces derniers peuvent céder ou acheter de nouveaux catalogues de musique sur le marché secondaire. Les transactions se font directement entre investisseurs. De plus, dès le paiement des redevances correspondantes à un catalogue spécifique, ANote Music redistribue les fonds perçus aux investisseurs qui peuvent donc les réinvestir, les conserver ou les retirer.

En amont, chaque actif passe par un processus de diligence complet, examinant toutes les données historiques, les contrats en vigueur et le potentiel futur. Le catalogue musical doit avoir minimum trois ans d’existence et générer au minimum 10 000 € de redevances par an pour pouvoir être mis aux enchères sur la plateforme ANote Music.

Pour garantir l’échange des contrats, des droits attachés aux droits musicaux et des flux financiers en toute sécurité, la plateforme est conçue sur la technologie blockchain.

ANote Music & EL Éditions : premier partenariat français

5 % des royalties du catalogue d’EL Éditions, maison d’édition française indépendante, représentant les répertoires d’artistes primés tels que Vianney ou encore Boulevard des Airs, ainsi que de nombreuses étoiles montantes de la scène Française, ont été mises aux enchères sur la plateforme d’ANote Music. Le catalogue, qui a amené de nombreux investisseurs français à grossir les rangs de la plateforme, comprend 248 titres de genres variés, pop, folk-pop, rock et électro. Cette introduction a offert aux investisseurs le droit de recevoir des redevances provenant à la fois de titres déjà produits, ainsi que de chansons qui seraient acquises et publiées dans le futur par EL Éditions.

À peine lancée dans l’Hexagone, ANote Music compte déjà plus de 8000 clients d'où viennent 17,1 % d’investisseurs d’origine française.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.