Femme informaticienne

Une tension de l’emploi IT qui pèse uniformément sur l’ensemble des métiers

© Delmaine Donson- Getty

Dans le cadre de son rôle d’observateur du monde du travail, Cooptalis, acteur européen du recrutement international et de la mobilité professionnelle publie son premier baromètre trimestriel consacré aux métiers de l’IT les plus demandés.

Celui-ci repose sur une enquête menée auprès d’un échantillon de 1000 entreprises proposant des offres d’emploi entre juillet et septembre 2021 dans ces métiers. Il en résulte le classement des 20 métiers de l’IT les plus recherchés. 

Premier constat :  la répartition est très équilibrée et étalée sur de plus en plus de métiers. L’écart le plus grand n’est que de 9%, entre les développeurs front end en tête de classement et les managers informatiques en vingtième position.

Conséquence de la crise : le « tout numérique » rend indispensable l'ensemble des métiers IT dans quasi toutes les entreprises. La combinaison de l’accélération du calendrier de la transformation digitale des entreprises et de l’accélération économique ininterrompue des entreprises du secteur IT aboutit à des besoins équilibrés sur à peu près tous les types de Talents.

Le Top 5 par métier

  1. Les développeurs front end ont toujours le vent en poupe, poussés par les besoins croissants en nouvelles applications et le développement des services digitaux en ligne dans toutes les entreprises et industries.
  2. Le développeur full stack est une denrée rare appréciée de tous et pour cause, dans les PME, la possibilité d’avoir des développeurs qui restent polyvalents malgré l’augmentation de la complexité technologique est un vrai plus pour garder de la flexibilité dans les équipes.
  3. Le Data analyst est au cœur de toutes les attentions, car bien avant que de pousser très loin la Data science (peu d’entreprises l’exploitent encore pleinement) le Data analyst crée le pont entre les anciens métiers de la BI et les nouvelles méthodes d’exploitation de la donnée en apportant du sens et de la structure à l’information manipulée. Il est à ce titre le liant idéal en entreprise entre la BI des années 90 et le learning des années 2010/2020.
  4. Le DevOps, un temps oublié est celui sans lequel l’infrastructure cloud ne démarre pas, ne tourne pas, ne se sauvegarde pas, ne scale pas : bref, sans lui les entreprises restent limitées à des architectures anciennes, lourdes à maintenir et très peu évolutives. Il est le descendant de l’administrateur systèmes mais passé maître dans l’automatisation codée. Un temps négligé, il devient aujourd’hui le plus convoité.
  5. Le SEO Manager / Trafic Manager reste une valeur sûre dans notre classement car si les formations sont nombreuses désormais, les profils experts, maîtrisant tous les algorithmes de Google et les subtilités des techniques avancées sont rares et deviennent de véritables rock stars.

5 familles de métiers dominantes couvrent 80% des besoins

Le regroupement par grande famille de métiers fait ressortir le deuxième classement suivant :

Les familles de métiers qui composent le Top 5 correspondent presque à l’identique au classement précédent par métier, faisant toutefois la part belle aux développeurs qui, une fois toutes leurs spécialités agrégées (front end, full stack, DevOps, back end), arrivent largement en tête des besoins de recrutements des entreprises.

Arrive ensuite le groupe des métiers de la data (2e position), du cloud (3e), et du SEO (4e) conformément au premier classement. À noter ensuite l’entrée des métiers de la cybersécurité en 5e position, de plus en plus incontournables pour faire face à des menaces toujours plus sophistiquées.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.