Une personne en chaise roulante en réunion.

LADAPT dévoile sa campagne de sensibilisation à l’emploi des personnes handicapées

© Andrey Popov

À l’occasion de la semaine européenne, l’association LADAPT dévoile « deux fois plus », une campagne signée en collaboration avec BETC qui sensibilise à l’emploi des personnes handicapées.

Sensibiliser à l'emploi des handicapés

Une personne en situation de handicap a deux fois plus de risques d’être au chômage que la moyenne des Français. Un fait que dénoncent, dans cette campagne, LADAPT, l'association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées, et son agence BETC. Une campagne réalisée dans le cadre de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées, une semaine de mobilisation générale pour l’emploi de la part des pouvoirs publics, des entreprises et de tous les acteurs de l’emploi et du handicap.

Il y a là une très grande inégalité des chances, et nous en sommes tous un peu responsables, comme employeurs, comme collègues, comme formateurs ou comme citoyens. Affronter le problème en face pour faire comprendre, faire réagir, faire changer notre regard c’est, au fond, un moyen de faire changer la réalité.

Lucie Munsch, DGA de BETC Corporate en charge du projet

En effet, selon l’INSEE, les personnes en situation de handicap ont un taux de chômage deux fois plus élevé que la moyenne des Français. Pourtant, la situation de handicap n'est pas antonyme de talent, de compétences ou de motivation. Et c’est ce que LADAPT souhaite démontrer dans sa campagne.

Remettre en question la perception du handicap

C’est en partant de ce paradoxe que BETC a imaginé la campagne : « Deux Fois Plus », qui valorise et met à l’honneur les personnes en situation de handicap.

L’idée est née d’un paradoxe. Les personnes en situation de handicap ont deux fois plus de risques d’être au chômage que la moyenne des Français, alors qu’ils sont parfois deux fois plus motivés, ou compétents qu’une personne valide. Ce chiffre n’a pas de sens. L'intention était d'interpeller les Français en les mettant face à cette absurdité.

Les créatifs de BETC qui ont travaillé sur le projet

Dans le film, réalisé par Caroline Grimprel et General Pop, des personnes en situation de handicap Diane D., Quentin R., Orlane D. mais aussi l’athlète olympique Nantenin Keita, les influenceurs Bionic Body et Sarah Talbi, ou encore le danseur Bboy.Haiper et l’humoriste MAK nous montrent leurs capacités au quotidien. Ces derniers interpellent l'audience en remettant en question la perception de l'handicap, en voix off. Dans les prints, cette fois réalisés par Christophe Berlet, des personnes en situation de handicap sont représentées dans leur environnement professionnel. 

Lors du tournage j’ai été particulièrement touchée par le fort engagement de chacune des personnes filmées, par leur professionnalisme. En les rencontrant et en dialoguant ensemble j’ai compris à quel point cette problématique leur pesait ou leur avait pesé, et cela a renforcé ma volonté de les montrer à travers un film dynamique qui rende compte de leur détermination.

Caroline Grimpel, réalisatrice

Handicap et emploi en France

Selon l’Agefiph, l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, l’article L5212-13 du Code du travail fixe une obligation d’emploi de 6% de personnes handicapées. En 2016, le taux d’emploi de personnes handicapées dans l’ensemble des employeurs publics représentait 5,61 %. 

Au niveau du maintien de l’emploi, en 2018, 46 millions d’euros furent levés pour la signature de nouvelles conventions par le secteur public. Ainsi, cette année-là, 84 358 personnes handicapées ont pu accéder à l’emploi avec l’accompagnement de Cap emploi, qui accompagne les demandeurs d’emploi en situation de handicap dans leurs démarches d’accès à l’emploi dans les entreprises privées et les établissements publics. Cela représente une augmentation de 0,2 point en un an.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.