Femme tenant une fourchette avec des pâtes

Cala lève 5,5 millions d’euros pour ses restaurants automatisés de pâtes

© Klaus Nielsen - Pexels

Cala est un restaurant automatisé qui propose des pâtes cuisinées à la demande. Les clients peuvent passer commande depuis leur téléphone, tandis qu’un robot prépare les plats pour une remise en main propre ou une livraison. La jeune startup foodtech annonce aujourd’hui une levée de fonds de 5,5M€. L’investissement servira à étendre la chaîne de restaurants entièrement autonomes en France, et à rechercher de nouveaux lieux en Europe.

Un restaurant de pâtes entièrement robotisé

Créé en 2017 par des étudiants en ingénierie, le concept Cala est né de leur difficulté à s’alimenter sainement et simplement en tant qu’étudiants et de leur certitude que la réponse réside la technologie.

En tant qu'étudiants, nous étions frustrés par le coût et le manque de repas sains à notre disposition. Grâce à nos recherches, nous avons constaté que l'industrie de la restauration était défaillante. Dans la restauration rapide, les faibles marges entraînent l’incapacité d’utiliser des ingrédients de meilleure qualité. Nous nous sommes rendu compte qu’en automatisant la conception des plats, le nombre de plats produits augmenterait rapidement, améliorant ainsi le rendement.

Ylan Richard, cofondateur et CEO de Cala

Cala s'est spécialisée dans les pâtes fraîches étant donné la facilité de personnalisation des plats et la possibilité de réduire l’usage de la viande. L'équipe a conçu son propre robot et sa cuisine autonome peut à présent préparer 400 plats de pâtes en une heure.

Durant le premier semestre 2021, le premier restaurant Cala a ouvert ses portes dans le cinquième arrondissement de Paris. Sur place, les clients passent leur commande sur un terminal en choisissant le type de pâtes ainsi que la sauce de leur choix. Le robot prépare ensuite la commande sous leurs yeux. Cala est également disponible sur les applications de livraison telles que UberEats et Deliveroo, ce qui représente actuellement environ 95 % de son chiffre d’affaires. Depuis son ouverture, Cala a préparé 25 000 repas et sa valeur brute des marchandises (GMV) augmente de 92 % par mois.

Une levée de fonds pour des ambitions nationales

Cala a été créé par trois co-fondateurs Ylan Richard, ancien étudiant en ingénierie qui a quitté l’université à 19 ans afin de se consacrer entièrement à Cala, Julien Drago, fort de son expertise dans la manufacture suite à une expérience dans un atelier de fabrication, et Nicolas Barboni, qui avait déjà créé une start-up dans le tourisme. Parmi les investisseurs de la première heure figurent The Family, les business angels Jérôme Tafani, CEO de Burger King France, et Thibaud Elzière, fondateur de Fotolia et de eFounders. En tout, l’entreprise a levé 6,5 Millions d’Euros, après une première levée de fonds de un million d’Euros en 2019.

Cet investissement servira à accroître le nombre de restaurants en France. L’équipe de 24 personnes établie à Paris étudie la possibilité d'ouvrir d'autres restaurants en Europe et recrute pour ses départements ingénierie, produit et exploitation.

Nous sommes persuadés qu’Ylan et l’équipe de Cala peuvent transformer l’expérience de la restauration rapide haut de gamme européenne. C’est incroyable de voir une équipe de jeunes talents d’à peine 23 ans parvenir si vite à ce stade. Cala n’a pas seulement conçu extrêmement rapidement des robots high-tech pour confectionner des pâtes, mais ils ont aussi un talent pour la stratégie de marque qui devrait faire de Cala un nom connu de tous. Cala surfe sur les grandes tendances macroéconomiques : une demande croissante pour une nourriture à la fois saine et abordable, l'évolution de l'économie du commerce de détail et la percée de la robotique high-tech dans la vie de tous les jours. Preuve en est, le premier restaurant enregistre de très bons chiffres, ce qui prouve la qualité du service proposé.

André de Haes, fondateur associé de BACKED VC
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.