Miami
© Antonio Cuellar Antonio Cuellar - Pexels

Greenly part à la conquête du marché américain en ouvrant ses bureaux aux États-Unis pour démocratiser le bilan carbone des PME.

La start-up française, spécialiste du bilan carbone, accélère son développement à l’international pour déployer son logiciel SaaS de bilan carbone auprès des PME aux États-Unis, après s’être lancée dans toute l’Europe.

Après avoir validé la très forte demande des PME en Europe pour le bilan carbone, en accompagnant plus de 350 sociétés dans la tech, la finance et l’industrie, Greenly vise désormais à ouvrir le marché américain. Pour ses premiers bureaux aux Etats-Unis, la jeune pousse a choisi Miami, une ville particulièrement à risque face au changement climatique.

Dès notre création en 2019, il nous a semblé indispensable d’offrir des solutions radicalement nouvelles pour permettre à toutes les PME de suivre et réduire leurs émissions. Il est impossible de passer de 20% des émissions mondiales suivies à 100% en multipliant les consultants - il faut généraliser le suivi via des solutions logicielles, au même titre que pour la comptabilité financière. L’adoption est en train de devenir massive en Europe, c’est donc maintenant qu’il faut aller aux Etats-Unis pour éduquer et lancer le marché. Miami risque d’être rayée de la carte d'ici 2050 si on ne fait rien et les citoyens sont en fait très concernés. C’est pour ça qu'on y démarre l’aventure américaine.

Alexis Normand, CEO et cofondateur de Greenly.

Les Etats-Unis : un acteur clé du réchauffement climatique

Les conséquences actuelles de l'accélération du changement climatique et l'épuisement progressif des ressources fossiles poussent les États-Unis à prendre des mesures fortes afin de réduire leur impact sur l'environnement. De nombreux États cherchent à développer un secteur de l'énergie plus vert et avec pour leitmotiv la neutralité carbone. Le maire de Miami a même nommé un Chief Heat Officer pour préparer l’adaptation à la crise climatique et protéger les plus vulnérables.

La Floride est l’un des États américains qui sera le plus touché par le réchauffement climatique. En ouvrant des bureaux à Miami, nous souhaitons dans un premier temps sensibiliser les entreprises américaines aux enjeux climatiques et les accompagner dans leur transition écologique. Greenly intervient donc comme l’unique solution digitalisée, simple, précise, défiant toute concurrence sur le marché sur la tarification proposée.

Alexis Normand, CEO et cofondateur de Greenly.

De postes à pourvoir

Pour répondre à la croissance attendue, Greenly cherche à étoffer les équipes techniques, à recruter plus d’experts du bilan carbone, et de construire une équipe commerciale capable de démarcher aux États-Unis pour démocratiser le bilan carbone. C’est dans cette optique que la startup ouvre 100 postes basés à Paris et à Miami.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.