Icone d'un lecteur de vidéo

PlayPlay lève 55 millions de dollars et ouvre un bureau à New York

© triloks - Getty

PlayPlay, plateforme française de création de vidéos en ligne à destination des entreprises, annonce une levée de fonds de 55 millions de dollars qui seront utilisé pour soutenir sa R&D, développer sa plateforme, et accélérer à l’international, avec le marché américain en ligne de mire.

La vidéo, un écosystème en plein essor

La vidéo est souvent perçue comme un format compliqué à produire, long et coûteux. Pourtant elle est omniprésente dans notre quotidien. C’est notamment le contenu le plus engageant sur toutes les plateformes sociales et les entreprises l’ont bien compris. En effet, selon une étude réalisée en 2020 par Wyzowl, 86% des entreprises utilisent d’ores et déjà la vidéo comme outil marketing pour rester connectées à leurs audiences.

C’est la raison pour laquelle Thibaut Machet a créé PlayPlay en 2017, avec deux de ses anciens collaborateurs d’Eurosport. PlayPlay est une solution SaaS qui permet aux entreprises de créer du contenu vidéo afin de renforcer le lien avec leurs audiences. La promesse de PlayPlay : « Rendre autonomes les équipes Communication, Marketing et RH dans la création de contenu vidéo. » Avec PlayPlay, les marques peuvent incorporer automatiquement leur charte graphique à leur contenu vidéo et accéder à Getty Images (vidéothèque, photothèque), ou encore collaborer en interne, d’une équipe à une autre.

Une croissance exponentielle

Entre 2020 et 2021, la startup est passée de 50 à 150 collaborateurs, de 200 à 1500 clients (dont les deux tiers du CAC 40), pour une base de plus de 6000 utilisateurs. Basée à Paris et désormais à New-York, PlayPlay est utilisée dans plus de 35 pays avec des clients à dimension internationale à l’image de L’Oréal, Universal ou encore l’OCDE.

PlayPlay travaille actuellement à l’intégration de nouvelles fonctionnalités, notamment autour des besoins de collaboration ou d’analyse d’impact des vidéos. La scale-up prévoit également de continuer à enrichir son catalogue de modèles vidéos. En parallèle, elle va soutenir sa croissance en recrutant plus de 100 nouveaux profils pour les équipes tech, produit, sales et marketing.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire