Groupe de personnes prenant le petit déjeuner autours d'une table dans un appartement

Sharies, acteur du coliving, lève 15 millions d’euros

© svetikd - Getty

Après avoir éprouvé son modèle en France et en Belgique, et atteint un taux d’occupation de 100%, Sharies annonce une nouvelle levée de fonds de 15 millions d'euros. Ce financement servira à accompagner sa croissance dans les années à venir, à travers l’arrivée de nouvelles résidences, l’expansion de ses équipes et l’investissement dans sa technologie.

Depuis 2017, Sharies se fixe pour mission réinventer les logements d'aujourd'hui pour en faire des espaces de vie partagés, chaleureux et accessibles, recentrée sur l’humain et les besoins des actifs urbains. Bien plus que de simples chambres pour dormir, les espaces opérés par Sharies sont avant tout des lieux de vie partagés qui viennent répondre à tous les instants du quotidien: coworking, salle de sport, salle de projection, agrémentés de services variés (conciergerie, mobilité, bien-être, événementiel...).

Une levée de fonds pour réinventer l’expérience du logement urbain

De nouvelles résidences au format inédit

Sharies propose un tout nouveau style de résidence, centré sur la vie de quartier, et qui fait la part belle aux services et aux rencontres. La résidence devient alors un catalyseur d’interactions entre voisins et résidents, au travers de nouveaux espaces qui s’ajouteront à l’offre existante : des espaces de restauration, des espaces de coworking, le tout accessible par les résidents, autres usagers et voisins du quartier.

Un maillage territorial renforcé

Après avoir éprouvé son modèle sur 100 chambres, Sharies en proposera 1150 d’ici 2023, réparties sur 18 sites. En créant un maillage territorial décentralisé, cette expansion a pour but de mettre en valeur les pôles urbains en région, tels que Strasbourg, Reims et Bordeaux.

Un investissement dans sa technologie

Au travers de cette levée de fonds, Sharies accélère le développement d’outils sur-mesure, permettant de délivrer une expérience client optimale, piloter la gestion de ses opérations, et automatiser ses process.

L’accroissement de ses équipes

Aujourd’hui constituée de 20 collaborateurs, Sharies doublera les effectifs de son siège d’ici fin 2022. Au-delà du renforcement de ses équipes de développeurs, Sharies vise aussi à renforcer l’activité de ses pôles architecture, immobilier et opérations.

La « fonciérisation » de Sharies

Enfin, afin d’accompagner son développement immobilier, Sharies entame ses débuts sur le terrain de la « fonciérisation »  : en réinvestissant une partie des capitaux levés dans ses propres murs, Sharies diversifie son modèle et renforce sa position sur le marché.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.