5 conseils pour améliorer le taux de conversion de votre landing page ?

5 conseils pour améliorer le taux de conversion de votre landing page

Avec Easycom
© Scott Graham

Le constat est fait que les performances des campagnes digitales sont très hétérogènes. Il est souvent compliqué d’établir précisément les causes de ces disparités de résultat. Une des explications tient dans la capacité de votre landing page à convaincre les utilisateurs. Et souvent cela passe par une bonne appréciation de l’Expérience Utilisateur (UX).

Quels sont les « points de friction » auxquels une bonne approche UX doit répondre ?

  • Faire en sorte que l’utilisateur se sente bien sur la page
  • Privilégier des pages simples, faciles à appréhender pour l’utilisateur (exit les effets graphiques vampirisants ! )
  • Mettre en avant clairement les avantages clients (en lien avec l’offre proposée)
  • Apporter les éléments de réassurance impératifs (prises de contact, demandes de service…)

Voici 5 conseils « en pratique » pour optimiser l’efficacité de votre landing page.

Conseil n° 1 :  Accordez de l’importance à votre bouton call-to-action !

Un des leviers de conversion réside dans la capacité de votre bouton CTA à convaincre l’utilisateur d‘aller plus loin…

Il faut donc travailler 3 éléments pour rendre efficace votre CTA :

  • L’emplacement de votre bouton : il doit se trouver dans le chemin de navigation de l’utilisateur.
  • L’aspect graphique : la mise en avant passe bien entendu par soigner le graphisme de votre bouton. Souvent ce point est négligé. On accorde parfois beaucoup d’importance au graphisme de la page et moins au CTA pensant que cela n’a pas réellement d’importance…
  • Le wording : La conviction passe aussi par les mots ! Privilégiez un wording qui va apporter du sens à l’action. Evitez les « c’est ici !  » et préférez les textes du type « recevoir ou télécharger le Livre Blanc », « S’inscrire au webinar » etc.

Conseil n° 2 :  Simplifiez vos formulaires de contact !

Plus le formulaire est simple, meilleure sera la conversion !

Bien identifier les champs obligatoires des champs facultatifs va faciliter la saisie.

En cas d’erreur de saisie, ne faites pas culpabiliser l’utilisateur par des messages ou des couleurs jugées comme un peu agressives. Et pensez à bien positionner votre message d’erreur pour qu’il soit visible immédiatement afin d‘éviter une éventuelle ressaisie.

Une autre possibilité réside également dans l’intégration de votre formulaire directement sur votre page de destination ; cela peut avoir un effet positif sur la conversion.

Conseil n° 3 : Enrichissez le contenu de votre landing page avec du Rich Media !

Et principalement la vidéo…

La plupart des études démontrent que l’intégration d’une vidéo sur une page web (quelle qu’elle soit) améliore considérablement la performance et la conversion.

En revanche, attention aux vidéos de « complaisance » ou « hors sujet » qui auront l’effet inverse !

Le contenu de la vidéo doit se réfléchir en regard de l’offre, du service à proposer dans une démarche de « réassurance » (témoignage par exemple) ou d’apport d’une démonstration argumentée (démo d’un produit par exemple).

Conseil n° 4 : Vérifiez le temps de chargement de votre page !

Tout le monde a vécu une expérience désastreuse parce que le temps d’une page était trop long ! Cela aboutit dans 100% des cas à abandonner la page et ne plus jamais revenir.

Avant de lancer votre campagne, assurez-vous que le temps de chargement est optimal et comparez-le aux normes connues.

Si ce n’est pas le cas, plusieurs facteurs peuvent être à l’origine du problème, mais c’est souvent le poids des images qui posent problème. Les solutions existent pour optimiser la taille et le poids des images.

Conseil n° 5 : Testez, testez, testez… et Analysez !

Il en est du digital comme des autres canaux : rien n’est jamais écrit et prévisible.

Les taux d’ouverture, les taux d’engagement des campagnes varient sans que l’on ait précisément compris pourquoi. Il y a tellement de paramètres en jeu : la cible visée, la saisonnalité, l’univers concurrentiel, les éléments exogènes. Il faut donc tester en permanence (contenu, graphisme, accroches, mise en scène…). Cette démarche itérative est le seul moyen d’améliorer les performances.

Privilégiez l’A/B Test sur vos campagnes e-mailing pour tester 2 possibilités de landing page avec un échantillon aléatoire. Et au bout des tests, l’analyse… Les outils existent pour mesurer la performance. Les entonnoirs de conversion sur Google Analytics par exemple vous donneront des informations précieuses sur le comportement des utilisateurs.

En mettant en œuvre ces 5 conseils, vous allez déjà améliorer sensiblement la performance de vos landing pages.

Pour en savoir plus sur Easycom, cliquez ici

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.