Entreprise :  santé mentale, le nouvel essentiel ?

En entreprise, avoir la flemme est un signe de bonne santé mentale

Avec Gloryparis
© Akatre Centre Pompidou

Que vous cherchiez de nouveaux clients, à les fidéliser ou même à recruter de nouveaux collaborateurs, la santé mentale est un terme avec lequel vous devez vous familiariser. La gymnaste olympique Simone Biles, Instagram ou encore la pop star Selena Gomez en parlent, mais quels en sont les enjeux pour les marques ?

Définie par le bien-être psychique, émotionnel et cognitif, sinon par une absence de troubles mentaux, la santé mentale est l’enjeu central des années à venir. Aujourd’hui, être bien dans sa tête devient aussi important que d’être bien dans son corps.

Lutter contre les normes

En tant que marque, le meilleur moyen de préserver la santé mentale de vos consommateurs, c’est de leur montrer un contenu diversifié et représentatif. Dans un monde ultra digitalisé où image de soi et image de l’autre se confrontent voire se confondent, de nouvelles maladies sont apparues. C’est notamment le cas de la dysmorphie, un trouble psychologique causé par l’usage à outrance de filtres sur les réseaux sociaux qui pousse certains jeunes à ne plus savoir à quoi ressemble leur « vrai » visage. En représentant différents types de corps, de sexualités et de genres, vous participez à l’éducation de ces jeunes et vous leur permettez de se battre contre les stéréotypes de la publicité et des réseaux sociaux : corps parfait, vie parfaite, compte en banque rempli. S’engager dans une communication plus représentative et plus honnête n’est pas uniquement un enjeu commercial mais bien un enjeu vital pour votre marque. C’est d’ailleurs un mouvement qui prend de l’ampleur sur les réseaux où de nombreuses personnes mettent en avant leur originalité, leur handicap ou leur difformité qu'elles présentent comme leur force.

Encourager concrètement à aller mieux

La publicité a longtemps voulu montrer uniquement des gens au top de leur forme, des gens avec des corps soi-disant parfaits et dans un état mental toujours positif. Expliquer et montrer à ses consommateurs que d’avoir des coups de mou, la flemme, ou tout simplement pas le moral c’est ok, devient très important. Une marque se doit d’être à l’écoute de ses consommateurs mais pas uniquement sur l’aspect commercial. Ainsi pour les accompagner, la marque doit proposer des solutions alternatives aux usages du passé qui souvent, poussent à une surconsommation néfaste pour leur bien-être. Chez Instagram cela s’illustre par la fonctionnalité « faites une pause », encourageant ses utilisateurs à quitter l’application après une longue période d’utilisation. Apple quant à lui vous invite chaque lundi à consulter votre temps d’écran journalier afin de vous aider à le diminuer. C’est aussi devenu un combat pour la chaîne anglaise ITV, qui a totalement intégré la santé mentale dans ses fondements au point d’encourager ses téléspectateurs à éteindre la télé le plus possible.

Paradoxalement, il faut apparemment rester devant un écran pour que l’on vous encourage à quitter les écrans. Cependant, le fait que la santé mentale devienne un enjeu crucial de la société de demain est extrêmement positif, et si vous laissez passer le momentum, il se peut que votre marque reste dans le passé.

Pour en savoir plus sur Gloryparis, cliquez ici

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.